Elie Wiesel : Il faut que le Hamas rejette le sacrifice d’enfants

Shares

Elie Wiesel

Elie Wiesel est un philosophe américain rescapé de l’Holocauste. Prix Nobel de la paix en 1986, plus de 10 millions d’exemplaires de son livre La nuit ont été écoulés dans le monde entier depuis sa sortie en 1958, docteur honoris causa de plus d’une centaine d’universités dans le monde, Grand-croix de la Légion d’honneur en France, il a également reçu la Médaille d’or du Congrès américain.

Sois informé en temps réel ! Suis-nous sur...

Il y a plus de trois mille ans, Abraham a eu deux enfants. Un fils a été envoyé dans le désert et était en danger de mort. Dieu le sauva avec l’eau provenant d’une source.

L’autre fils a été attaché et sa gorge était sur le point d’être tranchée par son propre père. Mais Dieu a arrêté le couteau. Deux fils – Ismaël et Isaac – ont reçu la promesse qu’ils seraient les pères de grandes nations.

Avec ces récits, le monothéisme et la civilisation occidentale sont nés. Et les pratiques des Cananéens de sacrifier des enfants à Moloch (leur idole) sont pour toujours abandonnées par les descendants d’Abraham.
Sauf qu’elles ne le sont pas.

Dans ma vie, j’ai vu des enfants juifs jetés dans le feu. Et maintenant, je vois des enfants musulmans utilisés comme des boucliers humains, dans les deux cas, par des adorateurs du culte de la mort qu’on ne peut différencier des adorateurs de Moloch.

Ce dont nous souffrons aujourd’hui, ce n’est pas d’une guerre des Juifs contre les Arabes, ni d’une guerre des Israéliens contre les Palestiniens. Il s’agit plutôt d’une guerre entre ceux qui défendent la vie et ceux qui glorifient la mort. C’est un combat de la civilisation contre la barbarie.

Est-ce que les deux cultures qui nous ont donné les Psaumes de David et les riches bibliothèques de l’Empire Ottoman ne partagent pas l’amour de la vie, de transmettre la sagesse et un avenir à leurs enfants? Et, peut-on discerner cela dans le sombre futur offert par le Hamas aux enfants arabes, d’être des kamikazes ou des boucliers humains pour des roquettes?

Les parents palestiniens veulent un futur plein d’espoir pour leurs enfants, tout comme les parents israéliens. Et, ils devraient s’unir ensemble dans la paix.

Mais, avant que les mères incapables de trouver le sommeil, à Gaza et à Tel Aviv, puissent trouver le repos, avant que les diplomates puissent sérieusement amorcer la reprise du dialogue… le culte de la mort du Hamas doit être regardé pour ce qu’il est.

Les modérés parmi les hommes et femmes de foi, que leur foi soit en Dieu ou en l’homme, doivent déplacer leurs critiques des soldats israéliens – dont le terrible choix est de tirer et de risquer de blesser des boucliers humains, ou de retenir leurs armes et de mettre en péril la vie de leurs bien-aimés – vers les terroristes qui privent de tous choix les enfants palestiniens de Gaza.

J’appelle les Palestiniens à trouver de vrais Musulmans pour les représenter, des Musulmans qui ne mettront jamais délibérément un enfant en danger.

J’appelle le Président Obama et les dirigeants du monde à condamner l’utilisation par le Hamas, d’enfants comme boucliers humains.

Et j’enjoins l’opinion publique américaine à se tenir fermement aux côtés du peuple d’Israël qui lutte une nouvelle fois pour sa survie, et aux côtés des habitants souffrant de Gaza qui rejettent la terreur et soutiennent la paix.

Laissons le sacrifice des enfants aux heures les plus sombres de l’Histoire, et travaillons à un futur meilleur avec ceux qui choisissent la vie, Arabes comme Juifs, nous tous, enfants d’Abraham.

Source : Algemeiner


Shares

Commenter cet article

commentaires jusqu'à présent. Ajouter le votre