Jeu de propagande du Hamas : les deux images de Gaza

Shares

Quelle image avons-nous de Gaza? En fonction de son public, le Hamas dépeint une toute autre réalité de cette enclave. Dans le cadre de la campagne déployée pour les élections municipales palestiniennes d’octobre prochain, le Hamas a publié une vidéo de propagande dans laquelle il dépeint Gaza sous son plus beau jour et se pose comme le garant de sa “prospérité”.

L’enclave de Gaza présentée par le Hamas comme un des meilleurs endroits pour vivre

Sois informé en temps réel ! Suis-nous sur...

La vidéo relayée par le service de propagande du Hamas présente Gaza comme un paradis idyllique du Moyen-Orient, offrant une économie et un mode de vie florissants. Cette vidéo de campagne n’a pour unique objectif de renforcer l’ancrage du Hamas dans la Bande de Gaza et déformer la réalité sur ses “accomplissements” vis-à-vis de son territoire et de sa population.

L’accent est mis sur le tourisme, la construction de mosquées, les quartiers commerçants, la supposée modernité des hôpitaux ou des hôtels, ou même sa vie nocturne très animée. Des bâtiments impressionnants côtoient des parcs somptueux et des plages paradisiaques. L’image dépeinte de Gaza par la propagande du Hamas a tout pour plaire.

Les gazaouis apparaissant tout sourire sur la vidéo soutiennent une pancarte où l’on peut lire “Merci au Hamas”. La propagande déployée par le Hamas s’adresse non seulement à la population gazaouite directement concernée par la “politique” du Hamas, mais également aux résidents palestiniens de Cisjordanie, qui pour la plupart ne sont jamais entrés à Gaza.

Une toute autre image que celle régulièrement dépeinte par le même organe de propagande

Cette vidéo présente une nouveauté dans la mesure où l’organe de propagande du Hamas s’attache régulièrement à insister sur les agissements des autorités et soldats israéliens, en mettant en scène les “victimes” à Gaza. On parle souvent du concept “Pallywood”, réunion des termes “Palestinian” et “Hollywood”, pour décrire la stratégie de manipulation des médias par le Hamas. Selon les publics, le Hamas change de stratégie de propagande. Lorsqu’il s’adresse aux médias internationaux, il dépeint une image de Gaza totalement détruite, des morts et des blessés de toutes parts, du sang, des pleurs…

La vidéo de propagande relayée par le Hamas pour sa campagne électorale montre une toute autre image, celle d’un Gaza florissant, ou il fait bon vivre. Cette propagande est destinée exclusivement aux populations palestiniennes, de Gaza ou de Cisjordanie, si bien qu’il semble désormais difficile de déceler le vrai du faux de la situation à Gaza.

Le Hamas, une organisation terroriste déguisée en parti politique

Le Hamas se présente au monde comme un parti politique. Ce n’est sans compter sur sa branche armée inscrite pour une grande partie des Etats et également par l’Union européenne sur la liste des organisations terroristes.

Hamas terror new

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Hamas contrôle la Bande de Gaza depuis une guerre civile qui a touché le territoire entre les forces du Fatah et du Hamas. Après avoir évincé totalement le Fatah de Gaza, il prend le contrôle de l’enclave en 2007.

Depuis lors, le Hamas dirige des activités terroristes à l’égard d’Israël et manipule sa population. Entre ses atteintes les plus meurtrières aux civils israélien se trouve celle de 2002 à l’Hôtel Park de Netanya, ayant causé le décès de 30 civils et en ayant blessé 143 autres. Régulièrement, et dans une plus grande mesure depuis 2007, le Hamas tire depuis Gaza un grand nombre de roquettes sur le territoire israélien.

Son unique programme : parvenir à une destruction de l’Etat d’Israël

Si la propagande du Hamas a toujours été de dépeindre Israël comme le diable de la région ou de présenter Gaza comme une “prison à ciel ouvert”, il a cette fois-ci changé de stratégie, en trompant sa population gazaouite et le reste des populations palestiniennes sur la supposée “prospérité” de Gaza sous sa coupe depuis 2007. Ce que la vidéo ne montre pas est que le taux de pauvreté à Gaza est de 40% et le taux de chômage à plus de 38%, une toute autre réalité de la situation sociale dans la Bande de Gaza.

Le Hamas n’a en réalité qu’un seul et unique programme “politique”, non pas assurer le bien-être de ses civils qu’il utilise régulièrement comme des boucliers humains, mais chercher par tous les moyens à détruire l’Etat d’Israël.

Sur la vidéo apparait d’ailleurs l’image d’un monument massif d’un poing soutenant une reproduction de la plaque militaire d’Oron Shaul, soldat israélien de 22 ans tué durant le conflit de 2014, dans un des nombreux tunnels construits par le Hamas, et dont le corps n’a jamais été rendu par le Hamas à Israël.

Oron Shaul

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

De plus, la vidéo n’évoque aucunement l’argent utilisé par le Hamas à la construction de tunnels terroristes destinés à commettre encore davantage d’attaques terroristes sur les Israéliens, ni plus récemment le détournement d’argent humanitaire à ses fins terroristes.

En cela, le tableau idyllique présenté par le Hamas dans sa vidéo de propagande laisse perplexe, car dissimule une réalité plus sombre, celle de ses activités terroristes déguisées sous d’apparentes activités politiques et soi-disant destinées au “bien-être” de ses civils. Mais elle déconcerte aussi par l’apparition d’une toute autre image que celle régulièrement dépeinte par le Hamas aux médias internationaux.

Vous pensiez bien connaître Gaza ? Le double jeu de propagande du Hamas nous laisse quoi qu’il en soit bien perplexes…


Shares

Commenter cet article

commentaires jusqu'à présent. Ajouter le votre