Israël chine le monde entier à Milan!

Shares

Depuis le 1er mai et jusqu’au 31 octobre, Milan se fait le théâtre du monde grâce à l’Exposition Universelle où sont attendus près de 30 millions de visiteurs. Cette année, elle propose de réfléchir sur le thème « Nourrir la planète, énergie pour la vie ».

Autrement dit, comment garantir une alimentation et une eau saines tout en respectant l’ensemble de l’écosystème écologique d’ici à 2050, à l’heure où nous serons 9 milliards sur terre ? 140, c’est le nombre de réponses déclinées sous forme de pavillons nationaux. Et devinez qui nous vous proposons de découvrir…

Sois informé en temps réel ! Suis-nous sur...

Israël a relevé le défi en partageant de nombreuses innovations technologiques qui font la réputation du pays à travers le monde, depuis l’Empire du Milieu jusqu’à la Silicon Valley. Baptisé « Champs de demain » (Fields of Tomorrow), le Pavillon israélien arbore un mur végétal incliné à 70 degrés construit à partir d’une combinaison de tuiles sur lesquelles poussent des cultures nourries par un système informatisé d’irrigation au goutte-à-goutte pour favoriser leurs conditions de croissance.

Des produits qui font la fierté des pionniers israéliens à l’image de l’orange, des tomates cerise, patates douces, pois chiches, pommes de terre, carottes, poivrons, blé, riz et maïs, entre autres, y sont cultivés, récoltés, et cuits pour garnir les pitotes offertes aux visiteurs.

Bref, pour un peu on se mangerait le mur… En somme voilà ce que nous réserve le futur. Une nourriture variée ainsi que des procédés et des récoltes mûrs pour continuer d’inspirer et d’approvisionner les autres pays grâce à une agriculture locale épanouie.

2369, c’est la superficie, en mètres carrés, du Pavillon israélien. Le Pavillon a été élaboré à partir des technologies écologiques les plus avancées notamment des systèmes de traitement de l’air et de l’eau et d’économie de l’énergie dans un effort de respect de l’environnement (et du thème de l’Exposition, accessoirement !).

Il abrite de superbes démonstrations autour de thèmes aussi divers que la culture en milieu hostile, notamment dans des espaces rocheux ou dans le désert, les nouvelles méthodes d’irrigation et l’amélioration de la qualité des semences, ou encore la cuisine qui fait l’objet d’une exposition par le photographe culinaire Dan Lev, fruit du partenariat entre 17 chefs italiens et 17 chefs israéliens qui ont fait de leur métier une œuvre d’art à consommer sans modération.

55, c’est le coût en millions de shekels investi dans ce Pavillon par le gouvernement israélien, soit 14 millions de dollars qui ont été alloués au Ministère des Affaires Etrangères chargé de cette initiative grandiose. Au-delà de sa performance esthétique, le pavillon israélien propose une véritable réflexion sur les possibilités d’un nouvel aménagement de l’espace et sur la façon d’interagir avec les cultures. Ce type de patchwork végétal vertical permettrait en effet d’économiser de l’espace tout en sauvant nos ressources. Une belle prouesse pour un petit pays qui dispose d’un accès limité aux ressources naturelles !

Expo Milano 2015

Le pavillon accueille les meilleurs experts et chercheurs des secteurs agricole et agroalimentaire, c’est pourquoi leurs pairs de partout dans le monde ainsi que tous les curieux et amateurs de bonne nourriture et d’innovations environnementales sont invités à s’y rendre.

Si vous avez l’occasion de vous y balader, n’hésitez pas à poster vos plus belles photos sous les hashtag  ‪#‎Expo2015 ‪#‎Israel pour témoigner de cette merveilleuse démonstration de génie agricole à l’image du potentiel israélien et de ses promesses.


Shares

Commenter cet article

commentaires jusqu'à présent. Ajouter le votre