Vie brisée : Yotam, bébé français, victime du terrorisme

Shares

Suite à un grand malheur qui vient de toucher la famille Sitbon, une grande chaîne de solidarité s’est mise en place. Les parents Yael et Benjamin sont dans l’impossibilité de travailler pour une durée indéterminée et surtout il faut financer une prothèse coûteuse pour Yotam.

Ce n’était pas un simple accident…mais une tentative assassinat !

Sois informé en temps réel ! Suis-nous sur...

 Lundi 14 décembre dernier, Yael Sitbon attendait simplement le bus, à Jérusalem, avec son bébé âgé de presque 18 mois,  quand sa vie a basculé.

Yotam, blessé gravement au pied, est tout de suite pris en charge par les unités médicales d’urgence pour être hospitalisé à l’hôpital Hadassah Ein Kerem de Jérusalem. Yael est aussi blessée, mais plus légèrement que son fils.

Les médecins ont tout fait pour lui sauver son pied partiellement arraché, mais ils n’ont pas de choix que de lui amputer son petit pied pour lui sauver sa jambe.

Témoin, Miri Krimolovsky, journaliste à la Radio israélienne a déclaré avoir vu une voiture monter sur le trottoir et écraser des piétons  avant que des coups de feu retentissent. “J’étais sur le point de tourner à gauche vers Tel-Aviv, quand tout à coup une voiture fonça vers une station de bus, puis des coups de feu ont retentis immédiatement. Il y avait des gens dans la station. Un certain nombre de personnes ont levé la voiture, parce qu’il y avait personnes en dessous, dit-elle à sa station de radio”.

La dernière attaque  s’est déroulée, lundi 14 décembre, près de l’entrée ouest de Jérusalem, menant à l’autoroute principale vers Tel-Aviv, a fait 14 blessés dont deux personnes qui sont dans un état sérieux ainsi que Yotam.

 Il y a la blessure physique qui va le marquer à jamais. Il  ne pourra plus jouer ou courir normalement. Mais il y a aussi le Trouble de Stress Post-Traumatique  qui va tourmenter  la vie  de Yotam et celle de cette famille franco-israélienne.

Cette nouvelle attaque terroriste à la voiture bélier a été perpétrée par un Palestinien âgé de 21 ans est originaire de Jérusalem-Est. Une hache a été trouvée dans le véhicule de l’assaillant, a indiqué la police.

Pendant ce temps, Abbas justifie la vague de terreur au lieu de la condamner

voiture belier

“Propagande palestinienne encourageant à l’Intifada des voitures”

Pendant ce temps, ce même lundi, le Président palestinien Mahmoud Abbas a répété que la vague de violence, perpétrée contre les Israéliens, depuis les trois derniers mois est “un soulèvement populaire justifié.”

Malgré le malheur, Benjamin, le  père de Yotam, déclare avec espoir : ” Dieu Merci, il est en bonne santé et il va sourire à nouveau. C’est la chose la plus importante.”


Shares

Commenter cet article

commentaires jusqu'à présent. Ajouter le votre