Qui sont Erez, Shira, Shir et Yael, victimes de l’attaque terroriste à Jérusalem ?

Shares

Israël pleure la perte de quatre de ses enfants et tente de faire face à l’attaque, les amis et la famille se souviennent de chacun d’entre eux.

 

Sois informé en temps réel ! Suis-nous sur...

Erez Orbach

erez

Erez Orbach avait 20 ans et originaire d’Alon Shvut. Il s’était porté volontaire pour servir les Forces de Défenses d’Israël et était cadet à l’école de formation des officiers de l’armée israélienne. Il est né et a grandi dans l’implantation d’Alon Shvut dans le Gush Etzion. Il était excellent étudiant au lycée- yeshiva à Efrat et plus tard était étudiant à la Yeshiva Hesder Ma’alot qui combine des études talmudiques avancées avec le service militaire.

Rabbi Yaakov Fisher, le chef de la Yeshiva Shmuel Naveh où Orbach a étudié avant de rejoindre l’armée israélienne, a parlé des qualités spéciales d’Erez Orbach en tant qu’étudiant et de son désir de porter un uniforme de Tsahal.
“Erez était un garçon plein de motivation et très déterminé, mais aussi délicat à l’intérieur, avec des principes, des valeurs et de l’amour pour tout le monde. Il avait des problèmes de santé et pour cette raison, il a dû se battre pour se porter volontaire dans les forces de Défense d’Israël et suivre les cours pour devenir officier. C’est une famille très spéciale.
Un avis spécial est sorti dans la communauté d’Erez Orbach d’Alon Shvut dans Gush Etzion après la nouvelle de sa mort. “Il sera rappelé pour son sourire perpétuel et sa volonté d’aider pour de bonnes causes.”

Le Sous-lieutenant Erez Orbach est enterré au cimetière de Kfar Etzion ce lundi à 11h00.

 

Shira Tzur

shira

Shira Tzur, 20 ans, originaire de Haïfa, a commencé son service militaire dans l’armée de l’air israélienne, mais a été transférée à son unité actuelle dans l’intention de devenir officier.
Selon une amie de la famille, Shira était “pleine de bonheur et aimait donner et contribuer. Elle fut conseiller chez les Eclaireurs et excellait dans tout ce qu’elle faisait. Shira et sa famille étaient le sel de la terre et nous tous les embrassons dans ce pénible moment. Elle était une enfant pleine d’énergie et souriait toujours.”

Mendi Rabinovich, directeur de l’école hébraïque Reali à Haïfa, a déclaré: “Ses professeurs disaient qu’elle avait toujours rêvé d’être pilote, mais finalement, elle a servi dans le Corps de Renseignements. Elle était une jeune fille dynamique, socialement active et très aimante. Il est difficile de croire que nous perdons des élèves. ”

Le Sous- lieutenant Shira Tzur est enterrée lundi au cimetière militaire de Haifa à 14h00.

Shir Hajaj

shir

Shir Hajaj, de Ma’ale Adumim, était l’aînée d’une famille de  quatre filles. Après avoir été informée de sa mort, son père a envoyé un message au chef d’Etat-major général Gadi Eizenkot en disant: «Ce sont tous nos enfants, nous les envoyons à l’armée et nous savons qu’ils ne reviendront peut-être pas. Je n’avais jamais pensé que cela m’arriverait? Jamais. ”

La mère de Shir, Merav, a dit que quand elle a vu le rapport de l’attaque terroriste, elle a pensé qu’elle visait des touristes. C’est seulement après avoir découvert que les victimes étaient des cadets qu’elle a commencé à contacter les hôpitaux.

“Nous nous tenions près de la porte, priant pour qu’ils (les officiers chargés d’informer les familles des soldats) ne viennent pas. Chaque minute qui passait, nous nous disions que c’était une bonne chose. J’ai appelé les hôpitaux, les bureaux locaux de l’armée et partout ailleurs.”

“Elle était une fleur et nous nous attendions à de grandes choses d’elle.” Elle avait beaucoup de détermination et de persévérance, il n’y a pas d’autres enfants comme elle.”

Le lieutenant Shir Hajaj a été enterrée au  Mont Herzl ce lundi à 14h.

Yaël Yakutiel

yael

Amis et famille sont arrivés à la résidence des Yakutiel à Givatayim pour pleurer Yaël, et ils étaient incapables de parler à travers les larmes.

La tante de Yaël, Malka Drori, a déclaré: “Elle aimait la vie, aimait tout le monde et tout le monde l’aimait. La famille a toujours du mal à faire face à ce qui s’est passé.”

Les amis de Yaël ont dit : «Elle avait le plus grand cœur, elle était une personne pleine de lumière et de bonheur, elle a fait tant pour les autres, elle a lutté pour rester dans l’armée afin de contribuer davantage et devenir officier.”

Le lieutenant Yael Yakutiel est enterrée lundi au cimetière militaire de Kiryat Shaul à 15 h.

Source Ynet


Shares

Commenter cet article

commentaires jusqu'à présent. Ajouter le votre