Un Juif et un Musulman sur scène contre les préjugés

Shares

C’est une initiative originale et audacieuse. Réunir un Juif et un Musulman sur scène, cela peut a priori paraître étonnant voire contre-nature pour les mauvaises langues.

Pourtant, c’est bien le but du spectacle Laugh in Peace, un comedy show en anglais racontant les aventures truculentes d’Ahmed Ahmed et de Bob Alper.

Sois informé en temps réel ! Suis-nous sur...

“Juifs et Musulmans ont beaucoup en commun. Nous ne mangeons pas de porc, nous ne célébrons pas Noël et nous sommes chacun des créatures poilues” affirme Ahmed Ahmed. “La seule vraie différence entre nous c’est que les Juifs ne dépensent pas leur argent alors que les musulmans n’ont pas d’argent à dépenser”.

Voilà donc le sens dans lequel va ce spectacle. Destiné à lutter contre les clichés et promouvoir la coexistence, le duo s’est produit pour la première fois en Israël (Jérusalem, Tel Aviv, Haifa) et dans les Territoires Palestiniens (Ramallah) entre le 12 et le 17 Août dernier. 

Attention, Ahmed Ahmed et Bob Alper ne sont pas des novices. Depuis 14 ans, ils écument les théâtres, synagogues, églises ou mosquées, en Amérique, au Canada ou en Angleterre, afin de combattre la haine de l’Autre. Ce sont plus de 150 représentations qui ont été donnée ce qui souligne le succès du show.

Cependant, au début, tout n’était pas si rose. Les deux comédiens semblaient sceptiques au moment d’entamer leur coopération.

En 2001, dans un contexte d’Intifada, les deux Américains ressentent la nécessité de montrer que la fraternité, la solidarité reste possible. Pour Alper, c’est justement dans les périodes de tensions que la “comédie est encore plus importante”. 

Petit à petit, plus que des collègues, Alper et Ahmed deviennent de véritables amis, s’invitant l’un chez l’autre et rencontrer la famille de chacun.

Ils prennent de plus en plus conscience de la nécessité de casser les barrières entre Juifs et Musulmans. Et cela se retrouve dans les salles où on peut voir un Juif orthodoxe en caftan et redingote noire rire aux côtés d’une Musulmane pratiquante vêtue d’un hijab traditionnel.

Comme le souligne Alper, “quand les gens rient ensemble, il est plus difficile qu’ils se détestent”. 

Aussi, pour éviter de faire naître des tensions, leur spectacle demeure apolitique. Il se concentre davantage sur leur expérience religieuse sur le plan personnel et le récit avec humour de leurs voyages.

Parfois, le pasteur Susan Sparks se joint à Alper et Ahmed pour un pétillant “triumvirat”.

C’est donc une belle initiative qui montre la force du rire pour encourager la solidarité et la coexistence entre Juifs et Musulmans.  

 


Shares

Commenter cet article

commentaires jusqu'à présent. Ajouter le votre