Le top 5 des mots à ne pas prononcer durant votre séjour en Israël

Shares

Vous partez bientôt en Israël, vous vous en réjouissez et vous avez bien raison. On vous en a beaucoup parlé, de ces buildings façon new yorkaise, de ces plages de sable à perte de vue, de la gentillesse et de la générosité de la population locale. Mais, attention à ne pas trop idéaliser non plus. Car comme dans tout pays, il y a des codes.

Voici pour vous le Top 5 des mots à ne pas prononcer en Israël.

Sois informé en temps réel ! Suis-nous sur...

welcome

Bevakasha/ Toda Raba

« Bevakasha »/ « Toda Raba » , en d’autres termes, le « s’il vous plaît »/ « merci beaucoup » local. J’ai le regret de vous annoncer que ces mots ne seront pas ceux que vous emploierez le plus tout au long de votre séjour en Israël. Les gens ici fonctionnent plus avec le mot « houtspa » ( culot) et préfèrent laisser de coté l’allure superflue que prend parfois la politesse.
Mais rassurez vous, les Israéliens ont le cœur sur la main et à défaut de vous remercier à tort, ils vous ouvriront bien volontiers leur porte à shabbat, faisant de vous un membre à part entière de leur tribu familiale.

Kama ze ole

Le fameux « Kama ze olé » (combien ça coûte), phrase qui vous fera indubitablement passer pour un touriste. Finalement, c’est normal, on demande le prix avant de payer, dans le taxi ou encore au souk (marché). Grossière erreur. Parce que, l’avantage d’un pays comme Israël, c’est d’être aussi avancé que les plus grandes capitales européennes mais de conserver cet aspect oriental que l’on aime tant. En Israël donc, vous aurez le plaisir de pouvoir négocier les prix de vos achats. Je vous jure, même celui du taxi !

Kaki

Que vous soyez olé hadash (nouvel immigrant) ou bien touriste, qui n’a pas déjà reçu ce regard à la fois plein de surprise et de confusion, après avoir prononcé le mot Kaki.
Parce que c’est typique des Français.
Quoi de plus naturel que de demander « eifo yesh Kaki » (où puis-je trouver du kaki) au supermarché, ben oui vous savez ce délicieux petit fruit orangeâtre. Ou bien encore de demander si ce pantalon existe aussi en kaki, après tout, c’est la grande mode cette année ?! Sachez donc Mesdames et Messieurs que le mot Kaki prend un tout autre sens en Israël.
Ici, kaki signifie caca, maintenant vous le savez.

Dieta

Là encore, vous allez être déçus car, le mot « dieta » plus connu en français sous l’appellation barbare « régime » est à bannir complètement de votre vocabulaire. Houmous, Shawarma, Fallafel tout y passera à tel point que vous ne saurez plus où donner de la tête. 

Lehitraot

« Lehitraot» signifie au revoir. Un mot dont la prononciation va au-delà du tabou, elle est impossible. Une fois en Israël, vous aurez beau essayer, rien n’y fera. Vous serez incapables de dire au revoir à un pays aussi riche culturellement si plein de vie, de chaleur humaine.

 Drapeau


Shares

Commenter cet article

commentaires jusqu'à présent. Ajouter le votre