Le chemin vers la mairie de Paris passe par Israël

Shares

Anne Hidalgo Israel

Dans le cadre de sa campagne électorale, Anne Hidalgo vient de se rendre en Israël. Durant l’été 2013, Nathalie Kosciusko-Morizet avait fait de même.

Sois informé en temps réel ! Suis-nous sur...

Vendredi 06 Décembre 2013, coolisrael.fr a rencontré Anne Hidalgo, Première adjointe au Maire de Paris, Conseillère régionale d’Île-de-France, et candidate PS à la Mairie de Paris 2014. Cette rencontre s’est déroulée dans une atmosphère détendue, dans un salon de l’hôtel Dan Boutique, à Jérusalem, en présence de Pierre Aidenbaum, Maire du 3e arrondissement de Paris, et de Pierre Schapira, adjoint au maire de Paris, chargé de l’international. Lors de cet entretien, Anne Hidalgo a évoqué les relations fortes et historiques qui existent entre la France et Israël, et qui se traduisent notamment par une amitié entre les maires de Paris et de Tel-Aviv.

Anne Hidalgo a confié qu’il était important pour elle de venir en Israël, tout d’abord parce qu’elle aime ce pays, mais également pour souligner sa fidélité dans le partenariat déjà existant entre Paris et Tel Aviv. Anne Hidalgo a fait part de sa volonté, si elle est élue maire de Paris, de poursuivre et d’approfondir cette coopération économique et culturelle ; les deux villes s’inscrivant parmi les “villes monde” qui bénéficient de la révolution de la nouvelle économie, se traduisant par l’émergence et le développement d’un nombre important de startups. Toutes deux cosmopolites, Tel Aviv et Paris se ressemblent par leur foisonnement culturel et se rejoignent par leurs efforts pour apporter les moyens nécessaires à la création d’un environnement favorable à la création de startups. Selon Anne Hidalgo, les deux villes sont de réels incubateurs pour startups.

L’ouverture de Paris sur cette partie du monde, s’inscrirait parfaitement dans la mondialisation et serait profitable pour les deux villes. Pierre Schapira, adjoint au Maire de Paris et chargé de l’international a fait remarquer qu’étant donné que plus de la moitié de la population mondiale vit dans les villes, les maires rencontrent des problématiques similaires, ce qui les incite à créer des liens entre les villes afin de s’entraider en partageant des solutions. Paris cherche à développer cette “diplomatie des villes” avec Tel Aviv.

Les villes échangent des savoir-faire techniques, notamment sur la nouvelle économie mais aussi dans d’autres domaines comme les ONG : lors d’un précédent voyage en Israël, des experts de la ville Paris s’étaient rendus à Jérusalem, pour s’inspirer du modèle de Yad Sarah, ONG israélienne qui permet aux handicapés et aux personnes âgées de rester vivre chez eux en leur fournissant gratuitement le matériel médical nécessaire, des repas livrés, les tâches ménagères et les réparations de leur domicile.

Anne Hidalgo a également évoqué l’importance du travail de mémoire pour les élus parisiens, et pour les parisiens et mentionné qu’en tant qu’élue parisienne, elle fait partie du conseil d’administration de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah, présidée par Éric de Rothschild. La ville de Paris accueille le mémorial de la Shoah, et l’idée serait par exemple, de permettre un travail avec Yad Vashem, pour que des adolescents et jeunes parisiens puissent venir découvrir en Israël ce qu’est la mémoire de la Shoah.

Anne Hidalgo Charlotte Abisdid

 De droite à gauche : Pierre Aidenbaum, Maire du 3e arrondissement de Paris ; Charlotte Abisdid, pour coolisrael.fr ; Anne Hidalgo, candidate PS à la Mairie de Paris 2014; Pierre Schapira, adjoint au Maire de Paris, chargé de l’international; Patrick Klugman, Conseiller de Paris.

 


Shares

Commenter cet article

commentaires jusqu'à présent. Ajouter le votre