« Bethlehem » représentera Israël aux Oscars

Shares

bethlehem

Après avoir remporté six trophées lors de la cérémonie des Ophir (Les Césars du cinéma israéliens), le film « Bethlehem » est envoyé aux Oscars pour représenter Israël.

Sois informé en temps réel ! Suis-nous sur...

« Bethlehem » de Yuval Adler croule sous les récompenses. Après avoir remporté la compétition du Festival du film international de Haïfa, le long-métrage a été primé par l’Académie israélienne du Film et de la Télévision lors de la cérémonie des Ophir.

Le film a notamment remporté le trophée du meilleur long-métrage, du meilleur réalisateur (Yuval Adler), du meilleur scénario (Yuval Adler et Ali Waked), du meilleur second rôle (Tsachi Halevy), du meilleur montage et du meilleur casting. Il est déjà auréolé de nombreuses récompenses : il a notamment été distingué au Festival de Venise et participé au Festival de Toronto.

« Bethlehem » est un thriller qui se déroule entre Jérusalem et Bethlehem et qui traite de la relation entre un agent du Shin Bet (services secrets israéliens) et l’un de ses informateurs palestiniens, un adolescent prénommé Sanfur. L’histoire se déroule au moment où une vague d’attaques terroristes menée par les brigades des martyrs d’al-Aqsa éclate. Sanfur, dont le frère est le commandant des brigades à Bethlehem, devient une source d’information sous la responsabilité d’un agent israélien, Razi. Un attentat suicide à Jérusalem et la recherche de son coupable vont mettre en danger la relation fragile établie entre les deux homes, dont les vies sont menacées par ce rapport clandestin. 

Le fonctionnement du Shin Bet est également l’un des thèmes centraux du film, comme dans le documentaire « The Gatekeepers » (traduit par « Israel Confidential » pour le marché français) nominé pour l’Oscar du meilleur documentaire l’an dernier aux Etats-Unis. C’est une thématique qui attire autant qu’elle intrigue. On retrouve également cet intérêt pour les services secrets et le Moyen-Orient dans la série « Homeland ». 

Le film a donc été sélectionné pour représenter en février prochain le cinéma israélien aux Oscars américains, dans la catégorie Meilleur Film étranger. Ces dernières années, Israël a proposé plusieurs œuvres à succès dans cette catégorie; « Beaufort » en 2008, « Valse avec Bachir » en 2009, « Ajami » en 2010 et « Footnote » en 2012. Aucune n’a finalement gagné la statuette à Hollywood, mais la persévérance des cinéastes israéliens sera peut-être récompensée cette année !

[youtube]http://youtu.be/42DVJj-O5SU[/youtube]


Shares

Commenter cet article

commentaires jusqu'à présent. Ajouter le votre