Youtube de coolisrael.fr Google+ de coolisrael.fr Twitter de coolisrael.fr Facebook de coolisrael.fr Contactez coolisrael.fr

Juifs et arabes israéliens ensemble dans le village de la paix


Les arabes israéliens représentent environ 20% de la population israélienne. Ils ont la nationalité israélienne  et bénéficient des mêmes droits que les autres Israéliens. Même si la cohabitation est parfois difficile, un petit village entre Jérusalem et Tel Aviv où vivent ensemble et par choix arabes et juifs rayonne mondialement.

Née d’une initiative entre un frère dominicain Bruno Hussar et une française catholique fascinée par Israël, Anne Le Meignen, le village est fondé en 1970 sur une colline à mi-chemin entre Jérusalem et Tel-Aviv, sur un territoire donné par le Monastère de Latroun.  Baptisé du double nom hébreu arabe Neve Shalom – Wahat At Salam (Oasis de Paix), dans ce village les uns et les autres font le choix de vivre ensemble, en dépit des différences religieuses. Au départ les deux fondateurs vivent dans des conditions précaires, puis la première famille, juive, arrive en 1978. Un an plus tard, un couple arabe s’y installe à son tour ; progressivement avec l’arrivée de nouveaux habitants, le village se met en place. Aujourd’hui on dénombre 52  familles, 26 arabes et 26 juives et 17 autres devraient arriver prochainement. Environ 300 familles sont sur liste d’attente, c’est dire si le succès est au rendez-vous !

Le village est officiellement reconnu par l’État en 1985. Des rencontres pour promouvoir le dialogue entre juifs et arabes ont lieu à l’Ecole pour la Paix, rassemblant plus de 45 000 jeunes et 5 000 adultes jusqu’à aujourd’hui. Dès le début la crèche et l’école mixtes figurent parmi les priorités. Le rayonnement  du village devient international. Il a été nominé pour le prix Nobel de la Paix à quatre reprises et a reçu la visite de personnalités telles qu’Hillary Clinton, le groupe Pink Floyd ou le scientifique Stephen Hawking.

Comment vivre si proche dans un contexte social, politique et religieux si complexe ? C’est un choix difficile mais enrichissant pour tous les habitants de ce village. Acceptation de l’autre, respect et coopération. Chrétiens, juifs, musulmans, chacun vit en paix dans le respect de ses propres traditions et trouve dans cette diversité une source d’enrichissement personnel.

Aujourd’hui, les premiers enfants qui sont nés et ont grandis dans ce village témoignent de la richesse que leur a apportée cette expérience. ‘Je pense que cela m’a permis d’être plus sensibles aux complexités de la réalité et de construire ma propre identité sans occulter celle de l’autre’, raconte un jeune de 25 ans.

Pour recevoir régulièrement nos articles, abonnez-vous à notre newsletter...



Pour re-publier cet article sur votre site / blog cliquez ici


Articles reliés

Israël : La communauté haïtienne et l'Université hébraïque signent un accord
Le top israélien Bar Refaeli fait monter le température sur Twitter
L'arabe, seconde langue officielle d'Israël
Les tirs de roquettes à l'origine des fausses couches en Israël

Laisser un commentaire

commentaires jusqu'à présent. Ajouter le votre

 

A propos

© 2011 Tous droits réservés - CoolIsrael.fr
Find us on Google+