Port d’armes: Quand la blogosphère américaine interroge Israël

Shares

Les Etats Unis ont été touchés de plein fouet vendredi dernier par la tuerie dans une école primaire de Newton dans le Connecticut.

Sois informé en temps réel ! Suis-nous sur...

La législation américaine extrêmement libérale sur le permis de port d’armes est pointée du doigt. Nombreux, en Amérique ou ailleurs, sont ceux qui la dénoncent et sont en faveur d’un changement de loi.

L’Amérique, nation éprise de liberté et foncièrement attachée aux droits individuels est déchirée par le deuil et la tragédie. Chaque année, de nouvelles fusillades font les gros titres des journaux mais cette fois ci Obama décide de sévir.

Quelque chose doit changer dit-il avec gravité lors d’une conférence de presse. Quelque chose? Oui mais quoi?!

La blogosphère américaine s’interroge sur la législation en vigueur en Israël, un pays dit-on puissamment armé.

En Israël, outre les militaires, il est courant de voir dans la rue, les ceintures de civils ornées d’un pistolet. Pourtant, à leur vue, ceux qui n’en portent pas ne sont pas effrayés, ils s’en trouvent même rassurés.

Contrairement aux Etats Unis, la législation israélienne sur le permis de port d’armes est très stricte.

Les nombreuses lois existantes rendent l’acquisition d’une licence pour permis de port d’arme extrêmement compliquée. Le gouvernement israélien vérifie la motivation, le profil psychologique et le casier judiciaire de toute personne désireuse d’obtenir cette licence. L’âge minimal pour l’acquisition de cette licence est de 21 ans pour une personne ayant fait l’armée et de 27 ans pour les autres. Le gouvernement ne permet pas la vente de munitions en quantité ou d’armes autres que des armes de poing. De plus, tous les trois ans, chaque détenteur d’une licence doit faire une demande et passer de nouveaux tests pour obtenir son renouvellement.

La mentalité entre également en jeu.

En Israël, on connait le pouvoir des armes et on apprend très jeune à les apprivoiser. Avec le service militaire obligatoire, dès 18 ans, les jeunes israéliens et israéliennes apprennent à manier les armes et à tirer, tout en espérant ne jamais avoir à en faire usage. Très peu d’israéliens ont cette fascination que de nombreux Américains ont pour les armes.

En Israël, on porte une arme pour se protéger et se défendre. Habiter une implantation est souvent dangereux et nombreux sont ceux qui acquièrent une arme pour se protéger en cas d’attaque. De plus, toute personne travaillant dans la sécurité que ce soit à l’aéroport, à l’entrée d’un restaurant ou d’une gare centrale a l’obligation de porter une arme pour être capable de réagir en cas d’attaque terroriste.

Chaque année, aux Etats Unis trente mille personnes sont tuées par balles. Pourtant, il s’agit d’un pays aux frontières relativement calmes, dont les voisins ne déclarent pas chaque jour ouvertement vouloir sa disparition.


Shares

Commenter cet article

commentaires jusqu'à présent. Ajouter le votre