Cool Israël sur Youtube Page Google+ de Cool Israël Cool Israël Twitter Cool Israël sur Facebook Contactez CoolIsrael

Scandale dans une école religieuse : « Sexuellement attrayante comme une femme laïque »

Le 12 déc 2011

La « Yeshiva University »,  école unique en son genre,  reconnaît le mérite des études religieuses mais aussi laïques. Elle a décidé  de couper  tous les fonds alloués à leur journal  étudiant, « The Beacon », après que les étudiants ont refusé de retirer un article  dépeignant les aventures d’un soir d’une femme orthodoxe.

Après que la direction de l’université se soit entretenu  avec les éditeurs du journal pour les encourager à supprimer l’article, les deux parties ont convenu qu’il serait préférable de couper tous liens.  Et « The Beacon » a finalement décidé de devenir un journal indépendant.

« À la lumière des développements récents, la « Yeshiva University » et « The Beacon » ont accepté de se séparer », peut-on lire sur le site web du Magazine. «Au cours des prochains jours, nous mettrons à jour le site afin de refléter ces changements. « The Beacon » continuera  cependant d’être publié.  »

Le «scandale  sexuel» a provoqué un débat dans tous le  campus sur la question de la censure. L’article en question est intitulé «Comment puis-je même commencer à expliquer cela » ! C’est le récit détaillé d’une femme qui raconte son aventure d’un soir à Manhattan.

L’auteur se décrit comme «indécise-mignonne-moderne-orthodoxe « . Elle aurait décidé pour une nuit d’ être «sexuellement attrayante comme une femme laïque. »

Bien que l’article utilise des termes (selon les normes orthodoxes), tels que «  la douleur, le  plaisir… je me convaincs que j’ai appris comment faire l’amour». Toutefois la jeune femme conclut  en disant que le premier sentiment qu’elle a ressenti est la honte, et que cette expérience n’en valait pas la peine.

Trop moderne  pour les étudiants orthodoxes?

Après  que l’article a été publié sur la page Facebook du journal,  un débat houleux a commencé entre les étudiants. Un des étudiants a même comparé cet article à un article qui traiterait d’ un meurtre.D’autres étudiants ont fait valoir que les réactions de celui-ci envoie un message négatif : et que les femmes orthodoxes n’ont personne à qui se confier dans les moments difficiles.

Une étudiante écrit même : «Pourrions-nous vraiment nous tourner vers nos rabbins, nos amis ou nos parents, si nous avions besoin de nous confier ?

Le co-rédacteur en chef, Toviah Moldwin, a décidé de démissionner suite à l’affaire.

« Je ne m’attendais pas a un tel scandale, et je crains que ces  publicité soient négatives pour les étudiants. Je me sens inconfortable  en restant à la tête du magazine, même  si je crois fermement à la mission de notre journal, c’est-à-dire  promouvoir le dialogue au sein de la communauté universitaire « , a écrit Moldwin.

« Le Beacon » est un forum d’étudiants nécessaire pour l’auto-expression et la discussion entre  personnes ayant des points de vue différents », a t-il poursuivi.

Qu’en pensez vous, fallait –il censurer cet article ?

Ynet adaptation coolisrael

 

 
Publié dans A la une, Exclusif
Affiche 2 commentaires
Donnez votre avis

  1. john dit :

    C’est quoi le rapport avec Israel ? C’est une affaire americaine.

    Répondre
  2. Sandra dit :

    Ça n’en est pas moins intéressant.

    Répondre
Affiche 2 commentaires
Donnez votre avis

Laisser un commentaire