Youtube de coolisrael.fr Google+ de coolisrael.fr Twitter de coolisrael.fr Facebook de coolisrael.fr Contactez coolisrael.fr

Gilad Shalit : “en général, j’essaie de voir le verre à moitié plein”

Rosh Hashana symbolise le début – la possibilité d’expérimenter de nouvelles choses ou de revivre des expériences passées. Mais plus que tout, je crois que Roch Hachana symbolise de nouvelles opportunités. Pour moi, l’année écoulée a été l’année où je suis redevenu comme tout le monde. Je suis retourné chez ma famille, j’ai repris une vie sociale et je me suis remis en état, à la fois physiquement et mentalement.

Ce fut une année très intense, au cours de laquelle j’ai rencontré beaucoup de gens, visité de nombreux endroits et fait des choses que je n’aurai même pas oser rêver. Par exemple, lors de la finale de la NBA à Miami, j’ai célébré la victoire avec les joueurs dans le vestiaire. C’est quelque chose que je n’aurais jamais imaginé faire, et c’est peut-être l’expérience la plus puissante de l’année écoulée (en dehors de la libération elle-même et d’être réuni avec ma famille bien sûr).

D’un autre côté, je me rends compte que ces voyages, ces événements et ces rencontres avec les gens dans la rue – ne représente pas mon avenir, la vie courante. Cela ne durera pas éternellement. Pour moi, ce mode de vie est temporaire, et j’ai l’intention de revenir progressivement à un mode de vie plus calme.

Je prends le train comme tout le monde, je circule librement et je suis ravie de voir comment les gens réagissent avec moi. Certains pleurent quand ils me rencontrent, certains m’embrassent et d’autres me regardent en état de choc, comme si je venais de tomber de la lune. Quelqu’un m’a même demandé si je suis le frère de Gilad Shalit. Curieusement, à Tel-Aviv, je peux marcher relativement de manière tranquille. Je suis moins reconnue dans les grandes villes.

Au cours de la dernière année et des années précédentes en captivité, j’ai appris à regarder les choses sous un angle différent. En général, j’essaie de voir le verre à moitié plein, et c’est aussi ce que je souhaite pour le peuple et l’Etat d’Israël. Les gens peuvent soudainement se retrouver dans des situations extrêmes ou face à des crises inattendues. Je crois que les gens devraient se préparer mentalement à la possibilité que de telles situations peuvent se présenter, ils doivent être conscients que les choses peuvent changer de façon spectaculaire à un moment donné. Cette prise de conscience aide les gens à faire face à ces changements.

Si et quand une telle situation extrême survient, vous devez y faire face avec elle le plus de calme possible et éviter de faire des choses que vous regretterez plus tard. Vous devez surmonter. Pleurer ne va pas aider. Et n’oubliez pas qu’il est possible de sortir d’une impasse. Cela est vrai pour beaucoup de choses – les maladies, les blessures ou les crises. Il est inutile de regretter ce qui s’est passé, vous devez regarder vers l’avenir et penser à la prochaine étape de votre vie. La foi peut aider bien sûr, mais il doit être accompagné d’une prise de conscience de la réalité. Cela vous aidera à surmonter la déception.

Alors, quelle est la prochaine étape pour moi dans la nouvelle année? Je voudrais commencer à étudier, mais avant, je veux faire un long voyage dans des endroits où je voudrais être entouré par la nature, où je pourrais profiter du paysage, voir moins de personnes et  respirer l’air autant que possible.

Bonne Année à L’Etat d’Israël!

Bien à vous,

 

 

Pour recevoir régulièrement nos articles, abonnez-vous à notre newsletter...



Pour re-publier cet article sur votre site / blog cliquez ici


Articles reliés

Intouchables : Eric Toledano interview exclusive sur Israel
PHOTO - l’Israélienne Bar Refaeli, torride en combinaison de dentelle !
Port d'armes: Quand la blogosphère américaine interroge Israël
Une israélienne championne du monde de planche à voile

Laisser un commentaire

commentaires jusqu'à présent. Ajouter le votre

 

A propos

© 2011 Tous droits réservés - CoolIsrael.fr
Find us on Google+