Invasion d’israéliens à Moscou

Shares

Savourez un fallafel assis sur un fauteuil de velours, dans une salle aux faïences bariolées, en regardant par la fenêtre des bulbes coiffant les églises, une place Rouge est juste à votre droite, le Kremlin vous regarde… à des kilomètres d’Israël, bienvenue en Russie !

Sois informé en temps réel ! Suis-nous sur...

Moscou a fait tomber la chapka pour la kippa !

La vague déferlante de restaurants israéliens à Moscou est encore jeune. Elle résulte d’abord de l’esprit “globe-trotters” des israéliens qui adorent faire découvrir leur culture tout autour du monde. Israël est alors devenue la nouvelle tendance culinaire de la capitale russe… Il y a aussi ceux –ou celles- qui sont persuadés que la nourriture méditerranéenne est bonne pour garder la ligne. D’autres se targuent que la nourriture kasher est meilleure pour la santé et est plus contrôlée. Enfin, après l’horreur de la Shoah, la Russie s’est “vidée” de 90% de ses Juifs… les 10% restants sont donc devenus très pratiquants. Du coup, ils recherchent des restaurants kashers: un marché qui tend les bras aux restaurateurs israéliens.

Les émules que fait la cuisine israélienne au pays des Tsars reflète cependant une réalité bien actuelle : au cœur de la société russe se creuse une classe moyenne émergeante qui est en quête de nouveautés culinaires… ils veulent du neuf, de l’exotique ! Sushis et pizzas, au placard !

Dusha, jeune russe de 24 ans confie même que la cuisine israélienne semble exister depuis la nuit des temps, et que par conséquent, cette idée de cuisine authentique et intemporelle séduit beaucoup les âmes russes !
Dan Shnaiderman, israéliennes propriétaire du restaurant et épicerie fine Farmers Bazaar discute avec un client russe qui remplit son caddie de schnitzels, tehina et autres fromages moyen-orientaux. Le client s’écrie alors : “Les israéliens ne vendront jamais quelque chose de mauvais pour eux. J’ai confiance, j’achète !”


Shares

Commenter cet article

commentaires jusqu'à présent. Ajouter le votre