En Israël, une classe sur mesure pour les enfants hyperactifs !

Shares

La classe « Yes I can ! » à l’école Darka en Israël est une innovation majeure et unique.

Dans le sud d’Israël, à Kyriat Malakhi, l’école Darka accueille une classe spéciale pour 55 élèves qui ont des troubles de l’apprentissage et un déficit de l’attention. La directrice a décidé de s’adapter pleinement aux besoins de ces élèves en faisant appel à un architecte pour changer le design des classes et rendre la classe plus vivante.

Sois informé en temps réel ! Suis-nous sur...

Lior Ben Shetrit, architecte israélien de 32 ans, a travaillé avec les élèves pour élaborer une classe-sur-mesure. Des chaises fabriquées avec des ballons de yoga, des mobiliers amovibles, des bureaux sur roulettes, un mur de plantes constituent désormais la classe « Yes I can ! » de l’école Darka.

L’architecte a commencé par observer le comportement des enfants durant les cours, puis il a discuté avec eux et avec leur professeur pour comprendre les difficultés rencontrées dans les salles de classes standards. La directrice de l’école Darka, Michal Hazan, précise : « les étudiants expliquent qu’il est très difficile pour eux de s’asseoir sur une chaise standard et de se concentrer, les enseignants aussi affirment que les élèves ne tiennent pas en place. (…) Ainsi, les chaises fabriquées avec des ballons de yoga ont été pensées comme un vecteur pour canaliser l’énergie des élèves et leur donner un exutoire. »

leçons privées israel

Pour des moments de concentrations plus intenses, des cours particuliers, des bureaux ont été installés dans le fond de la classe tout en gardant un esprit ludique. En plus des chaises-ballons, les murs sont transparents et colorés.

L’architecte confie avoir tiré son inspiration d’un jeu vidéo auxquelles les enfants de la classe étaient en train de jouer « Mincecraft », un jeu ou les joueurs défont et reconstruit des blocs pour créer des structures imaginatives – l’architecte explique « Ce jeu présente un monde de forme géométriques pures dans une ambiance très verte”.

minecraft israel

Cette initiative a été financée par divers donateurs israéliens dont la compagnie d’assurance israélienne Harel, le KIAH (Kol Yisrael Haverim) et la fondation Rashi. Le projet est aussi soutenu par le Ministère de l’Education.

L’architecte Ben Shetrit a été jusqu’à faire participer les élèves à la construction de leur nouvel environnement scolaire. Il les a fait travailler sur le mur extérieur de l’école qui était laissé à l’abandon.

école Darka israel

« Les étudiants affirment déjà qu’il est beaucoup plus facile d’étudier et de se concentrer dans cette nouvelle classe. » rapporte la directrice de l’école. 

Contrairement à ce que l’on aurait pu croire, ces couleurs et ces objets ludiques ne distraient pas les enfants, « cela aide à créer une atmosphère calme et à limiter les distractions. » affirme Michal Hazan.

Cette super classe qui va permettre aux enfants ayant un trouble de l’attention de ne plus se sentir à l’écart, « est un tremplin pour refaire tout le bâtiment qui sera dédié à une éducation alternative. » « Nous nous voyons comme un laboratoire expérimentale pour trouver des solutions pour l’éducation au 21ème siècle. La classe « Yes I can ! » est un exemple d’innovation israélienne et dans nos écoles à Ashkelon et à Bat Yam nous avions déjà fait quelque chose de similaire dans les classes d’anglais. »

Le fondateur de l’école Darka Gil Pereg, souligne qu’il ne s’agit pas d’espace plus grands ou d’ordinateurs plus innovants mais il s’agit de réaménagement de l’espace et de positionnement de l’enfant dans son environnement scolaire. »

La joie des enfants fait la joie des parents

Michal Hazan explique que les parents sont « très excités à l’idée de la création d’une classe spéciale adaptée aux besoins des enfants permettant ainsi de capter leur attention et de les faire progresser plus rapidement.»


Shares

Commenter cet article

commentaires jusqu'à présent. Ajouter le votre