Le premier enfant Yazidi opéré dans un hôpital israélien

Shares

yazidi Holon

A l’heure où les terroristes djihadistes de l’Etat Islamique (EI), massacrent impitoyablement la minorité Yazidie en Irak, Israël tente de leur porter secours, notamment en accueillant dans son hôpital de Holon un petit garçon de 17 mois souffrant d’une très grave malformation cardiaque congénitale, mettant en danger son pronostic vital. Le petit bambin, accompagné de son papa, a donc dû, par les soins de l’association humanitaire israélienne « Save a Child’s Heart », être acheminé d’urgence en juin dernier en Israël et dirigé vers l’Hôpital Wolfson de Holon. Le 10 juillet dernier, le docteur Lior Sasson et son équipe procédaient avec succès à l’intervention sur le petit cœur malade de Wisam, lui sauvant ainsi la vie.

Sois informé en temps réel ! Suis-nous sur...

Ironie du sort – dans cette même période, Israël était sous le feu incessant des tirs de roquettes du Hamas. Et comme toute la population israélienne, le petit et son père vivaient dans l’enfer des roquettes et des sirènes. A cela s’ajoutait l’angoisse d’être sans nouvelles de leur famille restée en Irak, sous la menace des persécutions barbares perpétrées par les terroristes djihadistes de l’EI. Ces derniers massacrent, décapitent, assassinent, méthodiquement et sans sommation hommes, femmes et enfants Yazidis. Plus de 500 membres de la communauté yazidie ont déjà été massacrés. La communauté yazidie compte entre 100,000 et 600,000 fidèles en Irak. C’est une communauté vieille de plusieurs millénaires, monothéiste et méconnue, dont le culte se fonde sur la croyance dans la divinité baptisée Xwede et considérée comme satanique par les terroristes de l’EI, qui veulent l’éradiquer d’Irak.

Le père de Wisam espère à présent, du fond de son cœur se voir accorder pour lui et sa famille l’asile politique en Israël et confie « j’aimerais que Netanyahou nous laisse vivre ici ».

Savez-vous que l’hôpital Wolfson de Holon, en Israël, abrite l’une des plus importantes organisations humanitaires médicales au monde, le « SACH » ?

Cette organisation est totalement apolitique. Les enfants sont traités sans tenir compte de leur race, de leur religion ou de leur situation financière. SACH est une ONG (organisation non-gouvernementale), sans but lucratif. Son budget couvre les interventions chirurgicales, les frais d’hospitalisation, les soins post-opératoires et les frais administratifs. Elle est financée par des dons venant des “amis de SACH” de plusieurs pays, de donateurs privés, de fonds internationaux destinés aux enfants et du gouvernement d’Israël. Il faut noter que l’équipe médicale de l’hôpital Wolfson se compose de 70 personnes (chirurgiens, médecins, infirmières, kinésithérapeutes…) travaillant tous bénévolement pour « SACH » en dehors de leurs heures de travail.

SACH organise le transfert d’enfants souffrant de pathologies cardiaques graves, où ils reçoivent, dans l’unité cardiologique, les soins de pointe requis, et ce, jusqu’à leur complet rétablissement. Ces soins sont complètement gratuits pour les familles étant pris en charge par l’organisation.


Shares

Commenter cet article

commentaires jusqu'à présent. Ajouter le votre