Chocolat et zaatar : la combinaison israélienne qui fait l’unanimité

Shares

ika cohen

Ika Cohen n’avait pas l’intention d’être un chocolatier primé. Elle n’avait même pas l’intention d’être chocolatier. Cette Cohen d’origine israélienne a en effet travaillé comme un technicien du son et a étudié la biologie marine.

Sois informé en temps réel ! Suis-nous sur...

Après avoir obtenu son diplôme, elle a voyagé vers le Pacifique Sud et découvert sa véritable passion : le chocolat.

Dimanche, le prix International du chocolat a annoncé qu’Ika  Cohen avait remporté une médaille d’or dans la catégorie ganache noire et des truffes aromatisées avec une ganache réalisée avec un ingrédient inattendu : za’atar.

En fait, c’était sa deuxième victoire. Deux ans auparavant, lorsque le concours a été lancé, elle est repartie avec une médaille de bronze pour un praliné citron, comme le rapporte le quotidien Haaretz.

Décision de Cohen pour faire une ganache avec l’épice orientale a suscité la curiosité des juges. « C’était une praline qui parlait beaucoup, parce que la plupart des juges n’étaient pas familier avec le  za’atar. Ils ont aimé la façon l’équilibre avec le sel  et l’harmonie de la praline” a déclaré Ika Cohen à Haaretz.

Un autre chocolatier israélien, Bruno Chocolate, a remporté deux médailles d’argent pour son Crunch de Mumbai et halva crème pralines dans la catégorie « ganaches et truffes avec chocolat noir/blanc et lait pour revêtement et fourrage ».

Le prix International du chocolat est un concours indépendant soulignant l’excellence dans la chocolaterie fine. Les juges sont tirés d’experts, journalistes gastronomiques, sommeliers et chefs pâtissiers d’Italie, d’Europe et du monde entier.

Cohen a dit que” tandis que les belges sont connus pour leur chocolat, le chocolat Français est vraiment unique. Elle a donc décidé d’aller travailler dans les meilleures chocolateries de Paris, commençant par Jacques Genins, puis dans la chocolaterie de Michel Chaudun et enfin chez Guy Savoy, dirigé par Le maître pâtisserie Hugues Pouget.

Elle a également étudié à l’Ecole du Grand chocolat Valrhona ; l’Ecole Gastronomique Bellouet Conseil ; et à l’Académie du chocolat Barry Callebaut.

Source I24news


Shares

Commenter cet article

commentaires jusqu'à présent. Ajouter le votre