Des lycéens d’Israël se mobilisent pour les refugiés syriens

Shares

 amal shimshon

 

Sois informé en temps réel ! Suis-nous sur...

Alors que le froid continue de s’abattre sur la région, le conflit syrien s’éternise, ce qui a décidé des jeunes israéliens à agir. Baptisée « Human Warmth » (Chaleur Humaine), cette initiative consiste à collecter des vêtements chauds à travers Israël pour en faire bénéficier des milliers de Syriens vivants dans des camps de réfugiés.

Suite à un appel aux dons à la radio, les enseignantes Etti Cohen et Hana Perlmutter ont décidé de faire participer leur lycée et le résultat a dépassé toutes les attentes. En quelques jours, le lycée Amal-Shimshon a récolté plus de 100 kg de vêtements chauds, couvertures et sacs de couchage destinés aux réfugiés syriens. Ce lycée situé au nord d’Israël, non loin de la frontière syrienne, rassemble des élèves de diverses origines. Parmi les élèves ayant participé à l’opération, on compte des Druzes, des Arabes Chrétiens et Musulmans, et des Juifs, réunis pour aider à leur mesure les deux millions et demi de réfugiés syriens.

En raison des tensions frontalières entre la Syrie et Israël, les dons reçus sont soigneusement vérifiés et tous les signes qui pourraient montrer qu’ils proviennent d’Israël sont enlevés. A la place des signes en hébreu, chaque élève a glissé dans les poches des produits donnés, des mots de soutien aux réfugiés, écrits en arabe. Selon Etti Cohen, “Il n’y a pas d’aspect politique. Il n’y a aucun problème à donner à un pays ennemi, tout ce qui compte c’est d’aider des gens ordinaires à traverser l’hiver”.

Cette opération est la dernière en date montrant la discrète solidarité d’Israël envers les victimes de la guerre en Syrie. Alors que des blessés syriens continuent de risquer leur vie pour se faire soigner en Israël, une jeune syrienne de 20 ans a traversé la frontière en octobre dernier pour accoucher dans un hôpital israélien.

dons


Shares

Commenter cet article

commentaires jusqu'à présent. Ajouter le votre