Les Telaviviens invitent Obama sur la place Rabin

Shares

obama

Lorsqu’il s’agit de la venue du président américain, tous les israéliens se posent la même question : prononcera t-il le discours pour la paix à Tel Aviv ? Comme on peut se l’imaginer, le planning du président pour les prochains 20, 21 et 22 mars est surchargé. En effet, les principaux thèmes de sa visite seront le programme nucléaire de l’Iran, le conflit en Syrie et le processus de paix israélo-palestinien qui est au point mort depuis septembre 2010. 

Sois informé en temps réel ! Suis-nous sur...

Après sa visite dans la Ville Sainte et Sdérot, le président se rendra également à Ramallah en Cisjordanie. Selon Netanyahu, « il s’agira d’une visite très importante, qui montrera la solidité de l’alliance entre les États-Unis et Israël ». Il s’agit de la première visite du président américain en Israël depuis son élection en 2008 mais aussi son premier voyage à l’étranger depuis son investiture le 21 janvier 2013 pour un second mandat. Obama espère ainsi améliorer les relations diplomatiques entre les deux pays et contribuer significativement à renforcer l’Etat d’Israël et la sécurité de ses habitants.

Suite au communiqué de presse annonçant la venue du président Obama, le maire de Tel Aviv, Ron Huldai a invité ce dernier à donner un discours pour la paix (speech for peace) à la place Yitzhak Rabin. Ce lieu symbole de la démocratie israélienne où a été assassiné Yitzhak Rabin en 1995 serait une occasion historique pour « mettre le camp de la paix dans les rues». Beaucoup d’israéliens espèrent ainsi voir le président américain s’exprimer à Tel Aviv et ont de ce fait créé une page Facebook qui actuellement compte plus de 20 000 « like ». Le gouvernement israélien a également attribué la devise « Union inébranlable » et un emblème spécial a été voté par les utilisateurs Facebook afin de convaincre le président de s’y rendre.

Lors de sa visite, Barack Obama devrait également recevoir la « médaille présidentielle » israélienne des mains de Shimon Peres pour son action au profit de l’état hébreu dans le monde. «Barack Obama est un véritable ami de l’État d’Israël et il l’a toujours été depuis le début de sa vie publique. Comme président des États-Unis, il a été au côté d’Israël dans les temps de crise» a-t-il ajouté.

Le président américain prévoit donc d’avoir des journées intenses en Terre Sainte. Espérons qu’il puisse œuvrer pour les affaires les plus urgentes à savoir le nucléaire avec l’Iran et les négociations israélo-palestiniennes mais également rendre une petite visite aux israéliens. Un discours à la place d’Yitzhak Rabin ravirait la population et redorera son blason à leurs yeux.


Shares

Commenter cet article

commentaires jusqu'à présent. Ajouter le votre