Heureux dénouement après 2700 ans

Shares

Le rêve se poursuit pour une communauté provenant du Nord de l’Inde à la frontière du Nyanmar qui se revendique descendant d’une des 10 tribus perdues du Royaume d’Israël.

Sois informé en temps réel ! Suis-nous sur...

La communauté des Bnei Menashé, qui compte en tout 9000 membres, serait des descendants d’une des dix tribus exilées en Inde au VIIIe siècle avant J.C. à la fin de la période du Premier Temple.

Le grand rabbin d’Israël Shlomo Amar les a reconnu en 2005 comme les descendants de la tribu perdue de Menashé et leur a permis de bénéficier de la loi du retour pour s’installer en Israël.

Après cinq ans de lutte et de pourparlers avec le gouvernement israélien, 53 Juifs de la communauté des Bnei Menashe ont fait leur Aliya et ont rejoint, après un processus de conversion les 1700 autres membres de leur communauté déjà installés en 2007.

Le gouvernement israélien a accepté de faire venir, très prochainement, les 7200 autres membres de la communauté habitant encore en Inde.

«J’ai réalisé mon rêve,” 20 ans a déclaré Zimra Danapa, qui a fait son Aliya lundi avec sa mère et sa sœur, “Après de nombreuses années d’espoir, je suis enfin en Israël, c’est vraiment un rêve”.

“Nous prévoyons de nous établir ici et nous espérons que tous les membres de notre famille nous rejoindre très bientôt», a-t-elle ajouté.

«Israël est tout pour moi, c’est mon héritage, mon passé, et maintenant mon présent et aussi mon futur. “, a déclaré Ben Asher, 23 ans, qui est arrivé avec sa famille. «Nous sommes très heureux. Nous avons attendu ce moment depuis des centaines d’années.”

Asher prévoit de rejoindre très bientôt l’armée israélienne. “Je veux servir mon pays de toutes les manières possibles”, a-t-il dit.

Michael Freund, président de l’organisation Shavei Israël, qui œuvre de par le monde pour retrouver les descendants des 10 tribus perdues, a assuré que près de 300 autres membres de la communauté arriveront dans les prochaines semaines.

“Il s’agit d’une Aliya très émouvante”, a-t-il dit. “C’est comme de retrouver un membre de sa famille perdu depuis de longues années.”

Freund, qui a fait partie du voyage, a déclaré que pendant le vol “nous avons tous eu des larmes de joie, ce voyage représente l’aboutissement de 2700 années d’histoire juive.”

Freund a souligné que “cette immigration en Israël démontre la puissance et la détermination de la foi juive. Malgré qu’ils aient été éloignés des leurs pendant des milliers d’années, ils n’ont jamais oublié qui ils étaient ni d’où ils venaient.”


Shares

Commenter cet article

commentaires jusqu'à présent. Ajouter le votre