Après Shimon Peres, Netanyahu succombe lui aussi à ses charmes

Shares

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a lui aussi succombé à ses charmes. Celle qui fait tourner la tête de tous les israéliens, c’est l’arabe. Deuxième langue officielle du pays, elle n’en demeure pas moins un véritable mystère pour une grande majorité d’entre eux.

Sois informé en temps réel ! Suis-nous sur...

Netanyahu a décidé de lever ce mystère et de se mettre lui aussi à l’arabe. Ainsi, après la création d’une page Facebook en arabe créée fin août 2011, le bureau du Premier Ministre Netanyahu a ouvert il y a quelque jours, par l’intermédiaire d’Ofir Gendelman, son porte-parole pour les médias arabes un compte Twitter en arabe destiné à renforcer le dialogue avec les médias arabes et l’opinion publique.

Ces comptes alimentés de manière très régulière ont également pour objectif d’être une source d’information alternative ainsi qu’un canal de communication interactive avec le monde arabe.

Toutefois, l’ouverture d’un compte Twitter et Facebook en arabe n’est pas une nouveauté pour le gouvernement israélien. En effet, depuis janvier 2011, le Ministère des Affaires Etrangères a une page Facebook en arabe qui a plus de 200.000 fans ainsi qu’un compte Twitter en arabe qui compte plus de 14.000 followers.

En Israël, l’arabe est partout. Chaque panneau routier est écrit en hébreu, en anglais et en arabe. De plus, les sites internet du gouvernement israélien ainsi que ceux de nombreux organismes gouvernementaux tels que le Cogat (Organisme coordonnant les activités avec les territoires) sont tous accessibles en arabe.

Le ministère de l’éducation a signé, il y a quelques années, le programme Ya Salam en partenariat avec un organisme israélien “Les Initiatives du Fonds d’Abraham” permettant d’apprendre l’arabe dans les écoles israéliennes dès la 6e.

Pour de nombreux israéliens, apprendre la langue et la culture arabes pourrait être un bon moyen pour briser les préjugés et pourrait même être un premier pas vers la paix.

En juin 2011, Shakira était venue en Israël et avait tenu une conférence de presse conjointe avec Shimon Peres: “Je suis convaincue qu’investir dans l’éducation est la meilleure solution pour parvenir à une stabilité globale et à la paix”, avait affirmé la pop star.


Shares

Commenter cet article

commentaires jusqu'à présent. Ajouter le votre