Miracle de Noël : un Iranien et une Israélienne chantent en duo

Shares

 Ebi-Liel-Kolet-I-Can-Hear-Christmas 1200-600

Quelle est la chose qui peut accorder Israël et l’Iran ?

Sois informé en temps réel ! Suis-nous sur...

Noël, apparemment !

 

La chanteuse israélienne Liel Kolet collabore avec le chanteur iranien exilé Ebrahim Hamedi, âgé de 64 ans, mieux connu sous le nom de Ebi. Ils  viennent de sortir une chanson pour les fêtes intitulée “J’entends Noël”, selon un journal israélien.

Originellement écrit par Yoav Ginai et Tomer Addadi pour le chanteur israélien Boaz Sharabi, la chanson est sortie comme « Hag Sameakh Ahavat Hayai”(Joyeuses fêtes, amour de ma vie) il y a environ trois ans. Liel Kolet a eu l’idée de réenregistrer la chanson de Tomer Addadi, pour la faire figurer sur son nouvel album.

Ce qui suit, est peut-être la vidéo de Noël la plus kitch ni n’ai jamais frappé Internet.

[youtube]http://youtu.be/YHVEMp62MA8[/youtube]

Dès le début du clip, un garçon portant une kippa s’incline devant une petite fille en hijab (ils se rejoignent main dans la main pour faire face à un arbre de Noël). Le montage en noir et blanc des chanteurs rend le clip encore plus dramatique.

“L”idée d’enregistrer une chanson ensemble est née à Berlin, » dit Liel Kolet. “C’est arrivé lors d’un concert de solidarité avec le peuple iranien où j’ai rencontré Ebi. Nous vivons tous les deux à Los Angeles, et nous avons commencé à parler. J’ai pensé que chanter un duo avec lui serait la meilleure chose à faire. Irit, mon manager, s’est entretenue avec le directeur d’Ebi et nous avons décidé d’enregistrer un duo pour Noël avec un message de paix, qui serait chanté par un homme musulman et une femme juive, et cela a marché”.

« Je pense que c’est très courageux de la part d’Ebi parce qu’il a beaucoup à perdre, d’une part en coopérant avec une israélienne et d’autre part à cause de la chanson pour Noël. C’est une fête n’est pas très populaire parmi les Musulmans, » ajoute Kolet.

Selon le journal israélien, la chanson sera également traduite en espagnol et connaît déjà du  succès en Iran.


Shares

Commenter cet article

commentaires jusqu'à présent. Ajouter le votre