La petite fille d’Yitzhak Rabin vend sa série TV à Hollywood

Shares

YaldeiRoshHamemshala_Cover

On vient d’apprendre que la vente des droits d’adaptation de la série télévisée « Yaldei Rosh Hamemshala » qui signifie en français «  les enfants du premier ministre » a été réalisée lundi dernier. La productrice hollywoodienne Sarah Timberman de Timberman- Beverly productions est l’heureuse élue au plus grand bonheur du groupe de télévision HOT.

Sois informé en temps réel ! Suis-nous sur...

Cette série israélienne produite par Koda Communications retrace la vie de famille du premier ministre avec tous ses rebondissements, les moments de stress ou le père de famille est tendu du a la situation du pays mais met également en scène les réunions de famille ainsi que les moments de joie et d’allégresse. Cette série déjà diffusée en Israël va être quelque peut modifiée pour la chaine CW pour répondre aux gouts du public américain. Elle sera ensuite diffusée par le réseau de télévision qui a pour partenaires les géants CBS corporation et Time Warner une filiale de Warner Brothers.

Rappelons que « Yaldei Rosh Hamemshala » a été créée par Shahar Magen en collaboration avec Noa Rotman toutes deux petites filles de l’ancien premier ministre israélien Yitzhak Rabin.

Apres le succès de « Justified » et « Masters of Sex », Sarah Timberman elle-même d’origine israélienne s’attaque à cette nouvelle série. Elle a déclaré que l’adaptation de cette dernière pour le marché américain garderait sa structure de base ainsi que les moments d’humour assez inattendu au sein de la famille du président américain. Timberman a également été fascinée de part la manière entière et honnête dont le script relate le quotidien assez compliquée de cette famille hors du commun.

Le groupe de télévision Hot après de longues négociations avec Adam Berkowitz –co-directeur chez Creative Artists Agency- a accueilli la transaction a bras ouvert en reconnaissant que ce programme a réellement un énorme potentiel a l’étranger. Mirit Tubi présidente du département dramatique  chez Hot a déclaré  que la clé de la réussite réside dans: « La façon dont la série traite la tension entre la vie privée et public, la transition entre la vie familiale et celle ou le président prend des décisions fatidiques ».

Après les technologies, le monde s’empare du cinéma israélien. Récemment, « Pitzuim Barosh » une autre série israélienne a été vendu au célèbre producteur Hollywoodien Jerry Bruckheimer qui est coproducteur des séries américaines  « CSI : Crime Scene Investigation », « Cold Case » ou encore des films « Pirates des Caraïbes » et « Top Gun ».

Cette nouvelle devrait ravir les américains qui n’auront plus besoin d’habiter en terre sainte pour profiter de sa richesse cinématographique…

Source: Haaretz.com adaptation coolisrael


Shares

Commenter cet article

commentaires jusqu'à présent. Ajouter le votre