“Les Israéliens”-nouveau livre sur la société israélienne

Shares

Si le conflit israélo-palestinien est largement couvert par les médias, la société israélienne reste assez méconnue du public francophone. “Les Israéliens” invite à découvrir un peuple pluriel et complexe, un Etat où s’amalgament des rescapés de la Shoah, des immigrants originaires d’horizons très différents, des juifs de stricte observance, des juifs libéraux, des juifs laïcs, des juifs athées voire agnostiques, des chrétiens aux multiples facettes, des musulmans sunnites – des citoyens qui rejettent l’autorité de l’Etat , et d’autres qui s’en accommodent tant que leurs intérêts sont préservés.

Dans ce pays laïc, mais empreint de religiosité, dans cet Etat démocratique, mais tenté par l’autoritarisme, les Israéliens se dotent d’une culture originale et développent une créativité à toute épreuve, tout en revendiquant le droit à la normalité dans un environnement hostile.

Sois informé en temps réel ! Suis-nous sur...

Ce livre est un voyage au sein d’un peuple-mosaïque dans un Etat moderne. Un portrait réaliste et attachant des Israéliens aujourd’hui.

Jacques Bendelac est économiste et chercheur en sciences sociales à Jérusalem. Il est notamment l’auteur de Israël-Palestine : demain, deux États partenaires ? aux Éditions Armand Colin, et Les Arabes d’Israël, entre intégration et rupture aux Éditions Autrement. Mati Ben-Avraham est journaliste indépendant à Jérusalem. Il a été le rédacteur en chef du service des informations en langue française de la radio israélienne et réalisateur sur la 1re chaîne de télévision israélienne.

Un extrait du livre:

 « Les parlements populaires du vendredi matin : C’est un trait, ô combien caractéristique, de la société israélienne : le vendredi matin, les parlements populaires se réunissent pour traiter de l’avenir du monde, du futur d’Israël, de la guerre, de la paix, de la corruption, de l’éducation, des minorités, des Palestiniens palestiniens, c’est-à-dire ceux qui sont voisins mais non israéliens, de l’armée bien entendu, de Maccabi Tel-Aviv (basket), du foot, du viagra, de l’existence de Dieu et tutti quanti ! Et ne dites pas : bon, des discussions de Café-commerce. Non, monsieur, non. Ici, on ne papote pas, on ne ramène pas des ragots, des on-dit : On débat. Sérieusement, mais sans se prendre au sérieux, comme ceux qui de la Knesset… » 

 

Les Israéliens par Jacques Bendelac et Mati Ben-Avraham 

Editions Ateliers Henry Dougier
En librairie le 12 mars 2015


Shares

Commenter cet article

commentaires jusqu'à présent. Ajouter le votre