Le héros de la place Tahrir se rend en Israël

Shares

Maikel Nabil Sanad, bien connu des médias comme le héros de la place Tahrir, donnera une conférence à l’université hébraïque de Jérusalem, ce dimanche 23 décembre 2012. Attendu, dès ce soir en Israël,  il commentera son voyage en direct sur twitter par le biais du hashtag #MaikelinIsrael.

Sois informé en temps réel ! Suis-nous sur...

La conférence pourra être regardée en ligne et suivie en live tweet depuis son compte twitter et le même hashtag #MaikelinIsrael.

Ce jeune égyptien, né en 1985, est un militant des droits de l’homme et un blogueur influent. Il a été l’un des premiers à participer aux manifestations de la Place Tahrir avant la chute du régime de Moubarak. Il a été arrêté et torturé par la police militaire en 2011, pour délit d’opinion.  Il avait écrit sur les actions de protestation en Égypte et critiqué les forces armées. En prison, il fait une grève de la faim pendant 4 mois et manque de mourir.

Son arrestation, fin mars, puis sa condamnation avaient soulevé un tollé à l’étranger. Amnesty International et près de trente groupes et militants de défense des droits de l’Homme avaient lancé un appel à sa libération. L’administration américaine avait demandé la révision du jugement militaire et plusieurs millions de personnes a travers le monde s’étaient joints a la campagne “Free Maikel”

Plusieurs pays occidentaux et ONG avaient dénoncé le fait que, malgré la chute du régime d’Hosni Moubarak, les délits d’opinion continuent d’être jugés en Egypte par des tribunaux militaires.

Libéré en 2012, après 10 mois de détention, il a tenu à venir en Israël afin de s’exprimer sur les évènements de la Place Tahrir et son amitié pour Israël.

Cette venue est organisée conjointement par l’Institut Truman, de l’Université Hébraïque de Jérusalem et par UN Watch, une organisation non-gouvernementale basée à Genève et qui promeut les droits de l’homme. Pour Hillel Neuer, le dirigeant de cette ONG, “Sanad est un courageux et jeune garçon, qui croit aux droits de l’homme, qui a sacrifié sa liberté et presque sa vie pour la démocratie, la tolérance et la paix entre israéliens et arabes. C’est un vrai héros qui inspire l’espoir et la détermination parmi les jeunes du monde entier”.

Pour le Professeur Elie Podeh, expert de la question égyptienne à l’Institut Truman, la visite de Sanad est un évènement unique, “c’est un opportunité rare pour l’Université de Jérusalem afin de comprendre ce qui s’est réellement passé durant le Printemps arabe”.

Sanad est un défenseur de la paix entre l’Egypte et Israël : “Nous en avons assez de la violence et des confrontations, nous voulons vivre tous ensemble sans violence, sans racisme”.


Shares

Commenter cet article

commentaires jusqu'à présent. Ajouter le votre