Le Premier ministre britannique honore les athlètes israéliens assassinés aux JO de Munich

Shares

Les 11 victimes israéliennes de l’attentat des Jeux olympique de Munich en 1972  ont finalement été honorés hier à Londres, lors d’une cérémonie dans le célèbre Guild Hall, en présence du Premier ministre britannique,  David Cameron.

Sois informé en temps réel ! Suis-nous sur...

Des centaines de personnes se sont réunis à la mémoire des athlètes assassinés. L’évènement n’a cependant pas eu lieu sur le site des Jeux Olympiques, ni même dans le village olympique mais dans la périphérie des JO.

La cérémonie a été organisée par l’Ambassade d’Israël en coopération avec la communauté juive locale.

Étaient présent lors de la cérémonie, le président du comité d’organisation (LOCOG) de ces Jeux olympiques, Sebastian Coe, le maire de Londres Boris Johnson, l’Ambassadeur d’Israël au Royaume-Uni, la  ministre Limor Livnat, Alex Gilady, de l’équipe israélienne aux Jeux olympiques et les dirigeants de la communauté juive et israélienne en Grande-Bretagne.

L’équipe olympique israélienne est entrée  dans la salle sous un tonnerre d’applaudissement

Le Premier ministre britannique David Cameron a assisté à la cérémonie et a déclaré: “le monde entier se réunit à Londres pour célébrer les jeux olympiques et ses valeurs, il est juste que nous nous arrêtons et que nous nous rappelons des 11 athlètes israéliens qui ont si tragiquement perdu la vie à Munich il y a 40 ans”.

Cameron a ajouté: “C’était un acte révoltant, un acte terroriste qui a trahi tout ce que le mouvement olympique représente et tout ce que nous croyons en Grande-Bretagne. Il a conclu par ses mots : “c’était crime contre le peuple juif. Un crime contre l’humanité. Un crime dans le monde ne doit jamais être oublier. ”

 


Shares

Commenter cet article

commentaires jusqu'à présent. Ajouter le votre