Yasmeen Godder présente sa nouvelle création au Festival Montpellier Danse

photo-by-Tamar-Lamm

Rare présence féminine de la nouvelle scène chorégraphique israélienne, Yasmeen Godder manie l’humour et la dérision avec une dextérité désarmante. Son approche du corps, souvent féminin, est proche parfois de la performance dans cet engagement total qui touche le public au plus près. Pour sa nouvelle création, Yasmeen Godder sera rejointe en scène par Dalia Chaimsky et Shuli Enosh – son compagnon Itzik Giuli en étant le dramaturge. 20, 30, 40 ans, les trois âges des danseuses réunies seront ainsi un des axes de travail : ces performeuses sont également des femmes. 

[youtube]Qb7bnUlhUiQ[/youtube]

 

Née à Jérusalem, Yasmeen Godder grandit à New York, où elle se forme à la danse. Elle y continue ses études et obtient son Bachelor in Arts de Trisch School of the Arts de l’Université de New York. Elle s’est installée en 1999 à Jaffa, en Israël, où elle travaille désormais.

Depuis cette date, elle a créé plusieurs pièces, parmi lesquelles Singular Sensation créée au Festival Montpellier Danse 2008, qui lui a valu de nombreux prix et une reconnaissance internationale.

Jeudi  4 et vendredi  5 juillet à 18h au Studio Bagouet – agora, Boulevard Louis Blanc, Montpellier 

 

 


Commenter cet article

commentaires jusqu'à présent. Ajouter le votre