Entrepreneur et Gay, Tel Aviv est l’endroit rêvé

Shares

Existe-il un meilleur endroit au monde pour se réunir et travailler sur une startup que Tel Aviv…? Probablement pas. 12 entrepreneurs gays du monde entier se sont réunis pour commencer à travailler sur un projet, avec la star du youtube israélien, Idan Matalon.

Le projet n’en est encore qu’à ses débuts, mais 4 d’entre eux ont accepté de confier leur expérience israélienne.

Sois informé en temps réel ! Suis-nous sur...

Voici le témoignage de Stijn Bourlet d’Amsterdam, Lucas Ribeiro Gelslöichter (DJ Flamefly) de Madrid, Raphaël Pezott de Paris et Pamies Oriol de Barcelone, tous les quatre gays et entrepreneurs.

leaders gay

Était-ce votre première fois en Israël? Si oui, cela correspondait-il à vos attentes?

Stijn: C’était la première fois que je visitais Israël. J’ai entendu tellement de bonnes choses sur le pays et surtout sur Tel Aviv. Beaucoup de mes amis ont visité la ville et ont vraiment apprécié. Vous pouvez imaginer que j’étais très excité d’y aller.

Lucas: En effet oui, et j’avais beaucoup d’attentes du pays. Le contrôle de la sécurité vous prend beaucoup d’énergie mais une fois que vous commencez à ressentir les bonnes ondes de Tel Aviv, il vaut chaque étape du chemin. En dépit de mes idées préconçues, j’essaie toujours de ne pas idéaliser là où je vais pour ne pas être déçu. Une semaine n’est pas suffisante pour explorer toute la ville, et le temps n’était pas celui qu’avait prévu Idan, mais c’était quand même génial!  Je me suis senti tellement bien avec tous ces gens autour moi. C’est une expérience à faire au moins une fois dans sa vie. 

Raphaël:  C’était ma première visite en Terre Sainte. Je m’attendais à beaucoup plus, mais malheureusement le temps était assez court et je n’ai pas vu beaucoup Tel-Aviv. En tout cas, ce que j’ai vu était assez étonnant m’a donné envie de revenir. Du côté business, ça a dépassé toutes mes attentes. 

Pamies:  Oui, c’était ma première fois en Israël, et maintenant que je suis de retour je continue à me demander pourquoi je n’y suis pas allé plus tôt! C’était complètement inattendu, la liberté, l’ouverture d’esprit, la joie et la folie qu’il y avait. Je suis vraiment tombé amoureux du pays… 

Quel a été votre lieu préféré?

Stijn Bourlet

Stijn Bourlet d’Amsterdam

Stijn:  L’endroit que j’ai le plus aimé était certainement Benoît, pour le petit-déjeuner.. Le personnel est charmant, la nourriture savoureuse et l’atmosphère agréable. Un autre endroit que j’ai vraiment adoré était la plage Gordon. 

Lucas:  J’ai vraiment aimé Jérusalem! Je ne suis pas religieux du tout, mais j’ai mes croyances. L’énergie, la foi et la passion des gens peut faire déplacer des montagnes!

Raphaël:  Jérusalem était la plus belle chose que j’ai vu depuis des années, c’était très émouvant, marchant à travers l’histoire.

Pamies: En fait j’ai deux endroits préférés  Le premier c’est l’Evita Bar. Très bel endroit, les gens sont très gentils, la musique était fantastique, les spectacles étaient tellement drôles / étonnants … une ambiance parfaite. Un remerciement spécial pour Igal Raanan qui était très sympathique et nous a fait sentir comme à la maison. Le deuxième est le “Tel Aviv forever party”. Complètement fou! Après la fête, quand on est tous rentrés à la villa, on a tous eu le même sentiment: musique parfaite, de belles personnes, la fête dure. J’ai tout simplement adoré, je ne peux pas attendre pour y retourner. Et un grand merci à Ohad Heim, étonnant hôte!

 

La vie nocturne de Tel Aviv tient-elle sa réputation?

Lucas Ribeiro Gelslöichter de Madrid

Lucas Ribeiro Gelslöichter de Madrid

Stijn: J’ai eu de la chance parce que j’ai été présent lors de la fête nationale qui célèbre le Jour d’Indépendance. Avec beaucoup d’autres personnes sur Tel Aviv, on a dansé et bu dans les rues, sur les voitures … C’était incroyable. En fait, je me sentait un peu comme aux Pays-Bas, lors de la Queens Day. La ville donne de très bonnes fêtes dans des lieux impressionnants. Des fêtes internationales sont aussi données régulièrement.

Lucas: Je suis DJ et la vie nocturne attire mon attention. D’ailleurs, beaucoup de gens en provenance d’Israël se rendent en Espagne pour les vacances, donc, quand je suis allé dans les fêtes Tel-Aviviennes, honnêtement j’avais l’impression d’être dans une soirée en Espagne, tant les visages m’étaient familiers. Les Israéliens savent certainement comment faire la fête … Mais après tout … Ils vont tous en Espagne à la recherche d’un petit plus! J’espère que je vais retourner bientôt à Tel-Aviv pour un concert!

Raphaël: Je pense que oui, il semble y avoir une grande vie nocturne avec beaucoup d’options pour tout le monde. Une chose doit être dite, la musique était incroyable partout où nous allions.

Pamies:  Bien sûr! Après ces folles nuits à Tel Aviv, je recommande la ville à tout le monde! 

Comment décririez-vous la scène homosexuelle en Israël?

Raphaël Pezott de Paris

Raphaël Pezott de Paris

Stijn: En comparaison avec Amsterdam la scène gay de Tel-Aviv n’est pas si différente. J’ai remarqué que les gens de la ville adorent faire la fête et on peut sortir tous les soirs. La seule différence est que la plupart du temps les homos ne sortent que dans des lieux gays. À Amsterdam, nous aimons faire la fête ensemble (hétéros et homos) et parfois aller dans un bar gay ou un club. 

Lucas:  Je crois que la scène gay est très forte et très présente dans la société. Je ne m’attendais pas du tout au soutien que nous avons reçu (en dépit de l’ampleur de notre projet). Je ne peux pas en dire beaucoup plus parce que notre temps de libre était très limité. 

Raphaël:  La scène gay est très bien représentée par ses membres, sexys, enthousiastes et très chaleureux. La bonne énergie de cette ville rend la vie homosexuelle réelle et respectée. 

Pamies:  Très unie. Vraiment sympathique et ouverte au tourisme. Sérieuse en termes d’organisation, et complètement dingue au moment de la fête. Un bilan positif avec une énergie impressionnante. Un exemple à suivre pour les autres pays du Moyen-Orient. 

 

Votre ville natale, ou votre pays d’origine ressemble-t-il à Tel-Aviv?

Pamies Oriol

Pamies Oriol de Barcelone

Stijn: Les points communs que j’ai remarqué pendant mon séjour étaient l’énergie positive, sympathique (et sexy!) qu’il y a à Tel-Aviv. Mais aussi les personnes, la bonne nourriture tout comme dans ma propre ville. Je me suis vraiment senti en sécurité à Tel-Aviv. 

Lucas: Je pense qu’il n’y a aucun endroit qui peut se comparer à Israël. Pourtant, je vois que les gens sont heureux, s’amusent, profitent des matchs de football sur un bar… Ca ressemble beaucoup à l’Espagne.

Raphaël:  Pas du tout, la vie à Paris est un peu plus lente et assez calme, étant donné que nous sommes une grande ville touristique avec des gens qui viennent et partent sans arrêt, nous n’avons pas de vie nocturne comme à Tel-Aviv.

Pamies:  Avant de venir à Tel Aviv, on m’a dit que ça ressemblait beaucoup à Barcelone. Et c’est vrai! Nous avons tous deux de belles plages, l’histoire est incroyable ainsi que les monuments, la vie nocturne est folle, des mecs sexys, etc. Peut-être que c’est pour ça que je me suis senti comme à la maison et ça explique aussi pourquoi j’ai bien accroché avec les gens d’ici!

Avez-vous l’intention de revenir en Israël bientôt?

Stijn:  J’aimerais sincèrement y retourner! 

Lucas: Certainement oui, il y a beaucoup tellement de choses à voir et à explorer, je suis impatient d’y retourner! Et je veux absolument aller à la mer Morte! 

Raphaël: Absolument! Je serai de retour en août cet été, pour être sûr d’avoir beaucoup plus de soleil, pour profiter de la plage et explorer Tel-Aviv un peu mieux. 

Pamies:  Vous êtes sérieux? Dans les prochains jours, je vais réserver un vol à destination de Tel Aviv pour la Gay Pride! J’espère donc tous vous voir lors d’une des plus folles parades au monde. Je suis sûr que je ne serai pas déçu. Tel Aviv, me revoilà! 


Shares

Commenter cet article

commentaires jusqu'à présent. Ajouter le votre