Le franco-israélien Amir Haddad tape dans l’œil de Jenifer

Shares

amirjenifer

Samedi dernier, à 20h50, les téléspectateurs français assistaient au rendez-vous hebdomadaire de The Voice sur TF1. Les 4 chanteurs qui constituent le jury – Jenifer, Garou, Florent Pagny et Mika – étaient confortablement installés dans leur fauteuil, prêts à être surpris par des chanteurs prometteurs à la voix différente. Amir Haddad est arrivé sur scène et a interprété “Candle in the wind” d’Elton John. Chanteur, compositeur et interprète franco-israélien, Amir a ravi le public et chaque membre du jury, et particulièrement Jenifer qui n’a pas caché son émotion.

Sois informé en temps réel ! Suis-nous sur...

Amir Haddad a quitté la France il y a plus de 10 ans pour Israël, où il a décidé de poursuivre des études dentaires. Mais en 2006, sa passion pour la musique ne l’ayant jamais quitté, il décide de participer à l’émission Kokhav Nolad ; la version israélienne de La Nouvelle Star. S’il n’a pas été élu meilleur chanteur israélien de l’année par le télé-crochet, il a toutefois débuté une carrière, en faisant des duos avec des grands noms de la chanson, comme Patrick Bruel avec qui il a fait le buzz sur la toile en revisitant “Jte l’dis quand même” en hébreu. En 2011, durant ses études, Amir Haddad a co-écrit un album en hébreu avec Omri Dagan.

La chanteuse Jenifer n’a pas caché son émoi quand Amir l’a choisie pour le soutenir tout au long de l’aventure, et a tenu à faire un clin d’œil au public israélien en évoquant son dernier concert à Tel-Aviv. Si le jeune homme a clairement affirmé ses attaches à Israël, on rêverait de l’entendre chanteur en hébreu dans l’émission française. Et en lisant les messages de ses nombreux fans qui s’expriment sur les réseaux sociaux, on peut sans trop de risque affirmer qu’on n’est pas les seuls ! 


Shares

Commenter cet article

commentaires jusqu'à présent. Ajouter le votre