Paul McCartney : “Les pro-palestiniens m’ont menacé de mort si je jouais en Israël”

Shares

Dans une entretien avec Adam Shay du “Jerusalem Center for Public Affairs”, l’ex Beatles a affirmé avoir été menacé de mort par des militants BDS pendant les semaines qui ont précédé son concert en Israël en 2008. 

Sois informé en temps réel ! Suis-nous sur...

“J’ai reçu des menaces de mort explicites, mais j’ai refusé de m’y soumettre” explique Paul Mccartney. Une révélation qui bouleverse la grande communauté des artistes et reprise aujourd’hui dans toute la presse hollywoodienne et au delà.

Tout laisse à croire qu’il n’est pas le seul artiste à avoir subit ces menaces. Le mouvement BDS qui s’auto-proclame pacifiste, utilise chantages, insultes et menace de mort pour dissuader les artistes de se rendre en Israël.

Pour ne citer qu’eux, Rihanna, Alicia Keys, les Red Hot chilli peppers, Johnny Hallyday, Madonna  et plus récemment Julien clerc ont aussi fait part des menaces et autres envahissement d’injures par des pro-palestiniens de leurs pages Facebook officielles pendant des semaines avant et après avoir chanté en Israël.  

Si Rihanna a déjà prévenu qu’elle reviendrait en Israël cette année, le chanteur Moby a témoigné à la radio israélienne de la virulence des attaques du BDS contre lui, ajoutant par la même occasion  “qu’une telle haine ne pouvait être objective”


Shares

Commenter cet article

commentaires jusqu'à présent. Ajouter le votre