Les Jardins Baha’i : une escale extraordinaire dans le nord d’Israël

Shares

bahai 2

Parmi tous les sites et attractions que vous pouvez découvrir à Haïfa, voire même dans tout Israël, les Jardins Baha’i se dressent fièrement dans notre liste des dix meilleurs sites à voir en Israël. Il se peut même qu’aucun ne saura vous émouvoir plus que les Jardins et Sanctuaires Baha’i. 

Sois informé en temps réel ! Suis-nous sur...

Situé sur le mont Carmel au milieu de magnifiques jardins sculptés, ce site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO n’attend plus que votre visite.

Introduction à la foi Baha’i
Vous n’êtes peut-être pas familier de la religion Baha’i. Sachez donc que celle-ci repose sur la croyance fondamentale selon laquelle il n’y a qu’un D-ieu, et que les différents messagers envoyés sur Terre n’ont fait que dire la même chose de différentes manières. Les Baha’i croient que Moïse, Jésus, Mahomet, Krishna, Zoroastre et Boudha sont tous venus apporter les mêmes enseignements à l’humanité, le dernier prophète de D-ieu étant Bahá’u’lláh. Son message était que « la Terre n’est qu’un seul pays et l’humanité ses citoyens », et il prêchait l’unité de D-ieu, de la famille humaine et de la religion.

Haïfa est le siège international de la foi Baha’i. Les Jardins et Tombeaux Baha’i, second site le plus sacré de la religion, abritent les dépouilles de ses pères fondateurs. Ils sont à ce titre visités par des pèlerins venus du monde entier.

Histoire des Jardins et Sanctuaires Baha’i
Dans le Sanctuaire Baha’i repose le Báb, l’homme qui a annoncé la venue de Bahá’u’lláh. Le Báb fut exécuté en Turquie en 1850 par un peloton d’exécution, mais ses restes ont été dissimulés. En 1890, Bahá’u’lláh était en visite à Haïfa et désigna à son fils ainé Abdu’l-Bahá l’endroit, sur le Mont Carmel, où le Báb devrait être enterré. La construction du mausolée prit près de vingt ans et le Báb fut finalement conduit vers sa dernière demeure en 1909. Abdu’l-Bahá fut à son tour enterré dans l’édifice en 1921. (Bahá’u’lláh lui-même est enterré à Saint-Jean d’Acre, et son tombeau est le site le plus sacré de la foi Baha’i).

A l’origine, le mausolée était un simple bâtiment de pierres de six pièces. Entre 1948 et 1953, le site du tombeau Baha’i fut massivement agrandi dans un style néo-classique par l’architecte William Sutherland Maxwell. Le Siège de la Maison Universelle de la Justice fut ajouté entre 1975 et 1983, cette fois conçu par l’architecte Husayn Amanat. Cet édifice est le lieu de rassemblement du corps dirigeant de la religion Baha’i. Les Jardin Baha’i, mitoyens aux édifices furent conçus par l’architecte Fariborz Sahba, et leur construction s’acheva en 2001.

Que voir dans les Jardins Baha’i

jardins bahai
Commencez votre visite du sanctuaire Baha’i sur le Boulevard Ben Gurion, d’où, au pied des escaliers, vous pourrez admirer le spectacle de l’imposant dôme scintillant au soleil, entouré par des jardins impeccablement taillés.
Tout en gravissant les marches, vous aurez du mal à décider où poser votre regard…
Les Jardins Baha’i sont un charmant ensemble de 19 terrasses qui s’étendent sur 1 kilomètre jusqu’au Sanctuaire. Aménagés d’arbres luxuriants et de parterres de fleurs sculptées, ces lieux qui respirent la beauté et la tranquillité s’animent dès la nuit tombée, quand ils sont illuminés avec le Sanctuaire. Si vous cherchez un lieu de contemplation paisible, les Jardins Baha’i sont l’endroit idéal. La variété des plantes et leur disposition est un régal pour quiconque s’intéressant à l’horticulture. Par exemple, les Jardins Persans, sur la terrasse supérieure, ont des topiaires en forme d’étoiles à huit branches.

Le sanctuaire Baha’i n’est pas seulement un hommage à l’un des fondateurs de la religion, mais également à ses enseignements. L’extérieur du bâtiment mêle les architectures occidentales et orientales, avec ses colonnes de granit romanes, ses chapiteaux corinthiens et ses arches de style oriental. Le magnifique dôme, haut de quarante mètres, est composé de 12 000 tuiles de 50 formes et tailles différentes, chaque tuile étant recouverte de feuilles d’or. Le dôme se trouve au sommet d’un fut à dix-huit fenêtres, reposant lui-même sur le mausolée, dont les neuf côtés représentent les neuf religions principales du monde.

L’intérieur du sanctuaire Baha’i est tout aussi impressionnant. Chaque recoin est paré d’or et de fleurs, et la balustrade est ornée de mosaïques vert émeraude et rouge. Dans chacun des quatre angles, vous découvrirez des symboles en bronze dorés à l’or. Tous les décors du sanctuaire sont un régal pour l’œil.

Tous les bâtiments Baha’i sur le mont Carmel font face à Saint Jean d’Acre. A l’entrée du sanctuaire, vous serez priés d’enlever vos chaussures et l’on vous fournira une brochure d’information sur la religion Baha’i.

Plus haut sur la colline, se trouvent les autres superbes bâtiments composant le siège administratif de la religion Baha’i. Le bâtiment abritant les Archives Internationales est de style corinthien en hommage au Parthénon. Quant à la Maison Universelle de la Justice, elle compte 58 magnifiques colonnes de marbre situées au cœur de jardins suspendus. Ces bâtiments ne sont cependant pas ouverts au public.

Heures d’ouverture des Jardins Baha’i
Les jardins Baha’i sont ouverts tous les jours entre 9h et 17h. Le Sanctuaire Baha’i accueille les visiteurs quotidiennement entre 9h et midi.


Shares

Commenter cet article

commentaires jusqu'à présent. Ajouter le votre