Le baccalauréat, un jeu d’enfants pour les Arabes chrétiens d’Israël

Shares

bac

Le taux de réussite au baccalauréat le plus élevé d’Israël est celui des élèves Arabes chrétiens, selon une étude du Bureau central des statistiques.

Sois informé en temps réel ! Suis-nous sur...

70% des élèves arabes chrétiens ont obtenu leur diplôme de fin d’étude en 2013, dépassant ainsi la moyenne nationale israélienne qui est de 61%. Quant aux Arabes musulmans, 50% d’entre eux ont décroché le bac cette année.

Une minorité qui se fait entendre 

Un nouveau parti politique a récemment été créé par des citoyens arabes chrétiens : le « B’naï Brit Hahadasha », traduit par La Nouvelle Alliance. Le fondateur Bishara Shlayan, un Arabe chrétien vétéran de la marine israélienne, soutient que le BDS cause le plus grand tort aux arabes. «Le boycott est une grosse erreur – c’est le moyen de subsistance pour beaucoup, surtout des Arabes de Cisjordanie », a-t-il déclaré au Jérusalem Post.

Ce nouveau parti prône l’intégration des Chrétiens dans tous les domaines du pays, la paix avec un Etat démocratique palestinien, l’augmentation du tourisme religieux et le retour des Chrétiens israéliens qui ont quitté le pays.

Malgré le soutien de plusieurs communautés juives et chrétiennes du monde entier, La Nouvelle Alliance a également reçu de nombreux messages haineux de la part de « certains groupes musulmans ou communistes chrétiens » explique Shlayan, qui souhaite maintenir des relations cordiales avec ses voisins musulmans.  

Les Arabes chrétiens d’Israël en quelques chiffres 

Ce sont plus de 160 000 citoyens chrétiens qui vivent en Israël, représentant ainsi près de 2% de la population totale du pays.

Parmi ces citoyens, 80% sont arabes et 20% sont issus de l’immigration russe.

La majorité des Arabes chrétiens vit concentrée dans le nord du pays, notamment à Nazareth, la plus grande ville chrétienne d’Israël mais aussi à Haïfa, Shefa Amr et Jérusalem. 


Shares

Commenter cet article

commentaires jusqu'à présent. Ajouter le votre