Une école arabe recycle pour Israël

Shares

Dans le cadre du projet de recyclage ELA, l’école secondaire Al-Rashidiya a recueilli 83.000 bouteilles et remporté une subvention afin de financer son équipement scolaire.

Sois informé en temps réel ! Suis-nous sur...

Le projet de recyclage de bouteilles dirigé par la compagnie de recyclage ELA, a permi de recueillir 2,5 millions de bouteilles pour le recyclage grâce à la participation active des écoles israéliennes.

Ce projet, qui marque sa huitième année, offre aux écoles qui recueillent le plus de bouteilles une subvention exceptionnelle pour l’achat d’équipements et le financement d”activités scolaires. 2500 écoles du pays ont pris part à ce projet nommé « Je recycle pour atteindre mes objectifs ».

Depuis que le projet a été lancé en 2005, les écoles israéliennes de tous les milieux qu’elles soient à tendance laïque, religieuse de confession juive ou musulmane y participent. Ces efforts communs ont permis le recyclage de 18 millions de bouteilles dans 281 communautés différentes.

Cette année, en tête de liste, on y retrouve l’école Al-Rashidiya de Jérusalem-Est. Grâce a l’effort considérable des élèves, 83.000 bouteilles ont étés récoltées pour le recyclage. ELA les récompense d’une subvention de 25,000 shekels ($ 6,800).

La deuxième place est attribuée à l’école Moshe Sharet située à Holon, qui à elle recueillit 45.000 bouteilles et a reçu une subvention de 14,000 shekels ($ 3,800). A La troisième place, avec une subvention de 11 500 sh (3,200 $), on retrouve l’école Nuf Zurim de Zur Yigal.

Cette année, pour la première fois, ELA offre un prix d’excellence aux trois écoles qui ont le meilleur taux de recyclage par élève. L’école pour éducation spécialisée New Dvir à Jérusalem se démarque des autres avec une moyenne de 600 bouteilles recyclées par élève. L’école Nachshoney Hahula à Yesod-Hamala, est aussi récompensée avec sa moyenne de 140 bouteilles. En troisième position, on retrouve de nouveau l’école Al-Rashidiya avec 100 bouteilles par élève.


Shares

Commenter cet article

commentaires jusqu'à présent. Ajouter le votre