Youtube de coolisrael.fr Google+ de coolisrael.fr Twitter de coolisrael.fr Facebook de coolisrael.fr RSS de coolisrael.fr Contactez coolisrael.fr

Quand la réalité dépasse la fiction : un Juif orthodoxe, vedette d’un orchestre arabe

Avez-vous déjà imaginé un auditoire Arabe ovationner un chanteur Juif orthodoxe ? Ce scénario, qui pourrait sortit tout droit d’un roman de Tolkien, se déroule, pourtant, actuellement en Israël.

 

Le jeune musicien et chanteur, Ziv Yehezkel (he: זיו יחזקאל, ar: زيف حزقيال) est la nouvelle voix de l’orchestre Arabe de Nazareth. Il porte sur sa tête une kippa noire et chante dans un arabe parfait devant une foule musulmane et chrétienne venue spécialement pour l’écouter.

Son histoire frôle le paradoxe mais son succès est incontestable. Voici le parcours hors norme d’une étoile montante qui inspire et laisse réfléchir.

Ziv Yehezkel est plus qu’un simple artiste, il est à l’image d’une génération qui évoque l’espoir d’une amélioration des relations diplomatiques dans une région ravagée par des conflits historiques.

L’histoire suivante est peu ordinaire et on entend trop peu parler dans les médias de tous ces liens qui unissent les peuples juifs et musulmans.

Ce jeune homme issu d’une famille juive orthodoxe et très pratiquante a quitté l’étude des textes bibliques à l’âge de 16 ans pour s’adonner à sa passion : le Oud et la musique et chansons arabes.

Né il y a environ 1600 ans, le Oud (de l’arabe Al-Oud signifiant « le bois », le terme a été transformé par les européens en luth) a traversé les âges, les continents et les générations.

Ce petit instrument se pose aujourd’hui comme le rassembleur entre les trois grandes religions monothéistes qui cohabitent en Israël et plus particulièrement dans cette ville symbolique de Nazareth.

Ziv Yézechiel a su mettre à l’honneur cet instrument qui remporte un franc succès auprès des foules venues l’écouter en concert à Nazareth.

Le chanteur très prometteur donne régulièrement des concerts et le dernier en date, dans cette ville du Nord d’Israël, Nazareth a associé des chansons en arabes entonnées par Ziv Yehezkel accompagné instrumentalement par une troupe de musiciens arabes israéliens.

La foule était venue en masse applaudir ce mélange des cultures et cette leçon de paix.

Ziv dont le parcours semblait tout tracé par son entourage depuis sa naissance, en a stupéfait plus d’un et notamment les grands rabbins qui lui ont enseigné au cours d’une éducation religieuse stricte les lois du judaïsme.

En effet le jeune homme à l’âge ou d’autres sont encore à l’école a décidé de consacrer son temps libre à la musique arabe qu’il affectionne tout particulièrement et plus tard, d’en faire son métier.

A ses débuts, il consacrait 7 heures par jour à son passe-temps puis, 12 ans plus tard, son investissement semble avoir porté ses fruits : il s’est vu attribuer le rôle de chanteur principal au sein du fameux orchestre arabe de Nazareth et est considéré comme les professionnels du milieu comme la nouvelle voix montante dans le monde de la musique classique arabe.

Aujourd’hui, c’est grâce à cette musique qu’il se fait connaître dans le monde : le jeune homme s’est déjà produit aux Etats-Unis, en Amérique du Sud et en Angleterre devant des foules aussi variées qu’enthousiastes.

Les réactions sont souvent un mélange d’étonnement et d’admiration : comment et pourquoi Ziv Yehezkel, juif religieux orthodoxe a-t-il décidé de consacrer sa carrière professionnelle à la musique arabe ?

Le mystère reste entier pour les spectateurs mais une chose est sûre : le chanteur à la voix unique se dédie à cela depuis bien longtemps et prends les choses très au sérieux.

En effet, il lui paraissait inconcevable de chanter des paroles qu’il ne comprenait pas et c’est pourquoi il s’est attelé à l’étude de l’arabe : de la culture à l’écriture et la lecture, il parle finalement un arabe courant et peut désormais comprendre pleinement les paroles qu’il prononce. Ziv souligne cela « J’avais besoin de comprendre les textes que je chantais pour pouvoir apprécier la chanson et chanter avec sincérité. En arabe, il y a une phrase qui dit « chantes les mots et non la mélodie » et cela n’est possible que avec une maitrise totale de la langue arabe.

Ziv Yehezkel sera considéré par certains comme un OVNI, par d’autres comme un passionné mais ce qui est sûr c’est que l’on s’accordera tous pour remarquer son talent incontestable. Il ne vous reste plus qu’à prendre vite des places pour l’un de ses concerts et de vérifier par vous-même.

Et comme le disait Jacques Prévert, espérons que « l’amour de la musique mène toujours à la musique de l’amour… » entre les deux peuples arabes et juifs en Israël et dans le monde.


Re-publier cet article sur votre site

Note : Pour reposter nos articles sur votre mur Facebook, vous n'avez pas besoin de notre permission . Nous avons réglé cela avec Facebook directement. Simplement copier et coller le lien de l'article désiré sur votre mur Facebook et l'article apparaîtra automatiquement.

Indiquez les coordonnées auxquelles l'article sera envoyé...

Nom :

Prénom :

Portable :

Adresse e-mail :

Indiquer l’adresse web (URL) de votre site où vous voulez
re-publier cet article : (ex : www.VotreSite.com)

J'accepte d'indiquer la source et le lien de l'article
d'origine pour chaque utilisation des articles de coolisrael.fr


Abonnez-vous à notre newsletter


Rejoignez nos 2 162 abonnés



Commenter cet article

commentaires jusqu'à présent. Ajouter le votre

 
Julia Blumenthal

A propos

Arrivée il y a quelques années en Israël, Julia est actuellement étudiante en 2ème année de communication à l’école internationale d'IDC Herzelyia. Elle est passionnée par la découverte et l'apprentissage des cultures. Elle souhaiterait par la suite faire carrière dans les relations publiques ou la publicité en accentuant la dimension multiculturelle de ses études.

© 2011 Tous droits réservés - CoolIsrael.fr