Top 5 des aliments à absolument tester en Israël

Shares

La diversité culturelle des habitants d’Israël se reflète dans la nourriture. Le pays regorge de restaurants et d’endroits où manger qui proposent une variété de mets pouvant satisfaire les papilles des touristes du monde entier.

Cuisine méditerranéenne, orientale, asiatique, américaine ou typiquement israélienne, vous n’aurez que l’embarras du choix.

Sois informé en temps réel ! Suis-nous sur...

Voici notre top cinq des aliments israéliens incontournables à la réussite de votre séjour en Israël.

1. Le Falafel

falafel

Le Falafel règne en despote incontesté sur le quotidien des israéliens, même s’il est en réalité originaire d’Égypte.

Le secret de la recette: Un pain pita fraîchement sorti du four dans lequel sera fourré pêle-mêle, un délicieux mélange de pois chiches et / ou de fèves, des épices au goût de chacun, des petites boulettes de falafel encore chaudes, et des salades fraîches. Ajoutez y l’incontournable houmous ou la sauce tehina et vous aurez en bouche une explosion de saveurs israéliennes.

Vous pourrez trouver des stands de falafels à chaque coin de rue, en particulier dans les grandes villes. Ce plat est le meilleur moyen de satisfaire à la fois votre palais, votre estomac et votre porte-monnaie. Le prix varie entre 1o et 20 shekels. Vous aurez même l’occasion de vous resservir de la salade qui est en général en libre service. 

 

2. Le Houmous

houmous

L’incontournable assortiment de la nourriture israélienne est le houmous (dont nous disputons la paternité avec le Liban). Le houmous est une délicieuse tartinade à base de pois chiches écrasés et mélangés avec de la tehina (fait à base de sésame), du citron, de l’huile d’olive, du sel et de l’ail.

Il peut être servi en plat principal accompagné d’un œuf dur, ou en plat d’accompagnements. Le houmous s’est largement développé en Israël. Vous en trouverez dans de nombreux cafés et restaurants ainsi que dans la plupart des supermarchés qui en proposent une importante variété.

Le houmus est également réputé pour sa valeur nutritive. En Israël, il sera tout à fait accepté que vous essuyiez votre assiette de houmous avec un morceau de pita.

 

3. Le Shawarma

shawarma

Le shawarma est extrêmement populaire en Israël. Plus conséquent et consistant que le falafel, il est un peu considéré comme son grand frère spirituel. Le shawarma est généralement composé d’une lafa, une grande pita irakienne, dans laquelle on fourre pêle-mêle des tranches de dinde, de poulet ou d’agneau, avec de la salade, du houmous, de la sauce tehina et des  frites.

 

4. Le Ja’hnun

ja'hnun

Le Ja’hnun est le plat typique du week-end. Il s’agit d’un plat traditionnel yéménite habituellement servi le samedi matin (mais est disponible dans de nombreux hôtels et restaurants tout au long de la semaine). Le ja’hnun est une pâtisserie excessivement grasse constituée de pâte margarinée qui cuit toute une nuit, environ 10-12 heures.

La meilleure façon de manger le Ja’hnun est avec de la sauce tomate, pimenté un peu par certains de S’hug (sauce de piments), et accompagné d’un œuf dur, de préférence cuit en même temps. 

 

5. La shakshooka

shakshuka

C’est une nourriture typiquement israélienne qui a aussi ses racines dans le monde arabe. Cette concoction de tomates, d’oignons, d’ail, assaisonnés d’épices telles que paprika doux, est ensuite agrémenté d’un oeuf poché dans la même poêle. Un restaurant de Tel Aviv s’est même spécialisé dans cette confection: le Dr Shakshooka.


Shares

Commenter cet article

commentaires jusqu'à présent. Ajouter le votre