Palestine : La formule gagnante pour nous émouvoir

Shares

Il n’en faut pas plus pour faire le buzz dans le monde arabe. La scène se déroule à Kafr Qaddum , à 13 kms de à l’ouest de Naplouse. On y voit des palestiniens jeter des pierres sur des soldats israéliens battant en retraite. Selon les autorités militaires israéliennes, la vie des soldats n’étant pas directement menacée,  ils n’ont pas été autorisés à utiliser leurs armes et ont reçu l’ordre de s’éloigner.

Sois informé en temps réel ! Suis-nous sur...

Victoire ! Crie le monde arabe. Toute la blogosphère arabe, y compris celle des pro-palestiniens en France, célèbre la soi-disant victoire des lanceurs de pierre palestiniens contre les soldats de Tsahal. Tous ces articles parlent de “héros” palestiniens ayant réussi à faire fuir “l’ennemi” grâce à leur détermination et leur courage.

En réalité, cette histoire illustre à elle seule, le mode d’esprit malsain des palestiniens et explique très bien pourquoi le cycle de violence opposant les deux peuples n’est pas prêt de s’arrêter.

La mise en scène est bien rodée.  D’abord, et avant tout, il y’a la présence des caméras palestiniennes prêtes à filmer la scène; ensuite vient la recherche par les palestiniens d’un accrochage avec les militaires israéliens.

Deux options sont possibles, desquelles, Israël, chers lecteurs, ressortira toujours perdant. Soit les caméras filmeront la mort d’un enfant palestinien pour en diffuser les images dans le monde entier, faisant passer les israéliens pour des agresseurs. Soit, ces mêmes caméras montreront des soldats israéliens s’éloigner des manifestants, faisant cette fois-ci, passer les soldats de Tsahal pour des lâches. Les palestiniens se conforteront alors dans l’idée que seule la violence permet d’effrayer l’ennemi et continueront donc à jeter des pierres.

Dans quelques jours, semaines ou mois, une telle scène se reproduira. Cette fois-ci, ce ne seront plus quelques lanceurs de pierres qui s’opposeront aux forces de Tsahal, mais des centaines ou des milliers, menaçant ainsi directement la vie des soldats, qui pour sauver leur peau, seront dans l’obligation d’ouvrir le feu, en prenant le risque de blesser ou de tuer un des assaillants. Evidemment, cette scène se déroulera elle aussi…sous l’œil des caméras.

Des  caméras qui continueront de vous instrumentaliser tant que les palestiniens ressentiront que cela leur permet d’atteindre leurs objectifs

Dans les deux configurations, les palestiniens utiliseront l’image pour tenter de vous berner.

[youtube]gE14LHXbR4k[/youtube]

 

 


Shares

Commenter cet article

commentaires jusqu'à présent. Ajouter le votre