Le prix Medicis étranger pour Avraham B. Yehoshua

Shares

Pour la deuxième année consécutive, le prix Medicis étranger a été décerné ce mardi 6 novembre  à un auteur israélien,  Avraham B. Yehoshua pour son œuvre Rétrospective.

Sois informé en temps réel ! Suis-nous sur...

Depuis 1970, le prix Medicis étranger recompense un roman étranger paru en français  durant l’année. Apres ‘Une femme fuyant l’annonce’ de David Grossman en 2011, cette année c’est le grand écrivain Abraham Yehoshua avec Rétrospective qui a remporté le prix, devenant ainsi le quatrieme laureat israelien depuis la mise en place du prix Medicis.

Avraham B. Yehoshua est un auteur engagé. Né le 9 décembre 1936 à Jérusalem, il devient enseignant à l’Université de Haifa. Il commence dès son service militaire à écrire des nouvelles et des pièces de théâtre et apparait très vite comme un auteur très prometteur de la littérature israélienne. A 75 ans, l’auteur de L’Amant ou de Monsieur Mani a déjà reçu le Prix Bialik, le Prix Israël et le Los Angeles Times Book Prize. Ses livres sont traduits dans une trentaine de langues.

Publie le 29 aout dernier, Rétrospective est un gros roman de près de 500 pages qui raconte le séjour de Yaïr Mozes, célèbre réalisateur israélien arrivant au crépuscule de sa vie, à Saint-Jacques-de-Compostelle. Assistant a une rétrospective de son œuvre, le vieil homme doit partager la même chambre que la belle Ruth, son ancienne muse. Plongé dans ses souvenirs de jeunesse, Yaïr Mozes va alors faire le point sur son œuvre, sa vie, et s’interroger sur ses choix. Ayant récolté assez peu de critiques dans la pesse à sa sortie, ce Medicis étranger devrait faire exploser les ventes.


Shares

Commenter cet article

commentaires jusqu'à présent. Ajouter le votre