Gilad Shalit parle de sa détention : “la première nuit dans mon lit s’est bien passée”

Shares

Lors de sa première interview depuis sa libération, Guilad Shalit, otage du Hamas pendant cinq ans, a révélé de nouveaux détails sur sa détention dans un sous-sol, où il n’a vu personne, mis à part ses geôliers.

Dans une interview sur Channel 10, Shalit a déclaré: «Je dessinais des cartes d’Israël, des maisons et des rues, je voulais pouvoir me souvenir des lieux.”

Sois informé en temps réel ! Suis-nous sur...

“Pendant les journées, je jouais à toutes sortes de jeux, échecs, dominos, j’ai joué avec moi-même, j’ai inventer des jeux étranges”, a rappelé Gilad. “Je plaçais une balle dans une chaussette ou dans une chemise et la jetais dans une poubelle. Je regardais des évènements sportifs et j’écrivais aussi de temps en temps.”

«Certains ravisseurs pensaient que je collectais des informations. Ils n’appréciaient pas cela du tout” raconte Shalit

Le jour où il a été emmené en Egypte,Gilad  a déclaré que «durant le voyage, j’ai ressenti beaucoup de pression. Je ne savais pas ce qui pourrait arriver, si quelqu’un tenterait de me faire du mal, si quelque chose empêcherait ma libération  à la dernière minute. Et dès que je suis arrivé en Egypte, j’ai ressenti un sentiment de soulagement. J’ai vu des dizaines, des centaines de personnes, alors que je n’ai vu personne pendant toutes ces années, cela m’a troublé.”

Concernant la journaliste égyptienne qu’il a rencontré quelques minutes avant de retourner en Israël, il a déclaré: «Elle ne m’a pas embrassé, elle m’a serré la main. Je n’avais pas vu de femmes pendant cinq ans.

Gilad déclare “La première nuit dans mon lit s’est bien passée” . Je suis allé me ​​coucher à neuf heures, neuf heures et demie, et je me suis levé vers 2 heures du matin. J’ai commencé à me déplacer autour de la maison et regarder par les fenêtres.”

Shalit a été libéré en échange de 1027 prisonniers palestiniens.


Shares

Commenter cet article

commentaires jusqu'à présent. Ajouter le votre