Des mini-conférences sur la fertilité dans les bars de Tel Aviv

Shares

Des mini-conférences de 7 minutes dans les bars de la ville de Tel Aviv. Le lieu est original et pourtant…c’est bien entre deux shots de tequilas que les Israéliennes pourront en savoir davantage sur les caprices de leur système de reproduction.

Sois informé en temps réel ! Suis-nous sur...

Ces entretiens font partie d’une nouvelle campagne d’une association dont le but est de sensibiliser les femmes sur la fertilité. Selon un rapport du quotidien Maariv, les Israéliennes se marient de plus en plus tard et certaines d’entre elles désirent rester célibataire.

L’association compte s’adresser à des femmes de 20 à 30 ans afin de les éduquer sur les dangers potentiels d’une grossesse tardive.

Lors des mini-conférences, les experts discuteront également des comportements qui peuvent nuire à la fertilité, et des solutions disponibles pour les femmes plus âgées qui souhaitent avoir des enfants.

Selon le Dr Ronit Haimov-Kochman, le choix du lieu inhabituel est due à la difficulté d’atteindre les jeunes femmes entre 25 et 35 ans.

«Il est difficile, par exemple, de parler avec elles au bureau», dit-elle, “car l’employeur ne verrait pas cela d’un très bon œil”

Haimov-Kochman a mentionné d’autres facteurs que l’âge qui pourrait nuire à la fertilité, tels que la nutrition et le tabagisme. “Les chances de fausse couche augmentent après l’âge de 35 ans,”.

Reste à espérer qu’après les shots de tequilas, les femmes soient encore en mesure de prendre bonne note de ces conseils.

 

 


Shares

Commenter cet article

commentaires jusqu'à présent. Ajouter le votre