Religieux, orthodoxe et gay en Israël

Shares

En 2011, Tel Aviv a été élue la ville la plus gay-friendly au monde. Edénique pour les homosexuels, la ville blanche a fait du drapeau arc-en-ciel l’un des ses attributs. A une soixantaine de kilomètres plus au sud, Jérusalem offre une toute autre ambiance. La ville sainte laisse planer une atmosphère austère. Les homosexuels sont à peine visibles. «Mon petit ami refuse que je le prenne par la main dans les lieux publics, témoigne David Jonas, Président de l’association israélienne gay religieuse Havruta.Cela le gêne. »

Sois informé en temps réel ! Suis-nous sur...

Comme David, les gays religieux à oser sortir de l’ombre sont de plus en plus nombreux. Cette année, lors de la gay pride de Jérusalem, des homosexuels religieux ont défilé en marge du cortège. Ils luttent avant tout pour conserver leur identité homosexuelle sans pour autant renoncer à leur identité religieuse. Ces dernières années, plusieurs associations gays religieuses ont vu le jour en Israël. Havruta est l’une d’entre elles. Aujourd’hui, elle compte 500 membres. Mais près de 300 d’entre eux mènent une double vie…Lire la suite


Shares

Commenter cet article

commentaires jusqu'à présent. Ajouter le votre