Bain de foule pour les soldats des Forces de Défense d’Israël (IDF) au Mexique.

Shares

L’Unité de recherche et de sauvetage des Forces de Défense d’Israël s’est engagée à aider le Mexique à se relever. 

Au lendemain du tremblement de terre de magnitude 7.1 qui a frappé le Mexique mardi dernier, Israël a étendu son soutien au pays d’Amérique latine et a envoyé une délégation d’experts pour aider les victimes de la catastrophe. Au moins 273 personnes sont mortes dans le tremblement de terre, avec plus de 1 900 blessés, selon des rapports officiels. Des milliers d’autres ont perdu leurs maisons.

Sois informé en temps réel ! Suis-nous sur...

Leurs efforts appréciés sont reçus sous les applaudissements des  civils à Mexico. La foule, ainsi que d’autres équipes de recherche et de sauvetage internationales, ont applaudi lors du passage des sauveteurs israéliens.

L’équipe d’aide des Forces de Défense d’Israël s’est envolée de  la base aérienne Nevatim mercredi à bord d’un avion “Re’em”, parmi ses membres :  70 soldats et officiers en service obligatoire et de réserve, issus des Forces de l’air israélienne et du Commandement du Front de l’intérieur.

Le chef de la délégation est le colonel  de Réserve Dudi Mizrahi, Commandant de l’unité nationale de recherche et de sauvetage du Commandement du Front intérieur. Certains autres membres de l’équipe sont des experts en ingénierie qui, selon l’armée, devraient aider le Mexique à évaluer les dégâts causés dans la zone sinistrée et à déterminer quelle infrastructure peut être encore viable.

En outre, les troupes de recherche et de sauvetage ont été envoyées en mission pour assister les équipes de sauvetage nationales et internationales. Des ONG de secours d’urgence israéliennes non militaires, comme ZAKA et iAID, ont également rejoint les equipes de sauvetage au Mexique.

Au moins 273 personnes sont mortes dans le tremblement de terre, avec plus de 1 900 blessés, selon des rapports officiels. Des milliers d’autres ont perdu leurs maisons.


Shares

Commenter cet article

commentaires jusqu'à présent. Ajouter le votre