Mais qui est Salah Hamouri ?

Shares

Salah HAMOURI est un membre actif et central de l’organisation terroriste Front Populaire pour la Libération de la Palestine (FPLP) depuis plusieurs années, organisation placée sur la liste officielle des organisations terroristes du Canada, des Etats-Unis d’Amérique et de l’Union européenne.

 

Sois informé en temps réel ! Suis-nous sur...

Il a été libéré en décembre 2011 dans le cadre de l’échange d’un millier de prisonniers palestiniens contre le soldat franco-israélien Gilad Shalit.

 

Salah HAMOURI a été arrêté pour la première fois le 13 mars 2005 par les services de sécurité israéliens pour plusieurs chefs d’inculpation et pour lesquels il n’a jamais contesté sa culpabilité ou modifié sa version des faits à savoir :

1- son appartenance et sa position de leader au sein d’une organisation illégale et terroriste : le Front Populaire de Libération de la Palestine (FPLP).

Jugé lors d’un procès mené dans une totale transparence, et représenté par l’avocate israélienne, Maître Leah Tsemel, qu’il a lui-même choisie, les preuves présentées par le procureur ont bel et bien révélé son implication au sein des complots et des crimes dont il est accusé.

2- sa participation dans le complot destiné à assassiner le Grand Rabbin d’Israel Ovadia Yossef, en 2005.

 

A ce jour, M. Salah HAMOURI n’a jamais exprimé aucun regret quant à la tentative d’assassinat du Grand Rabbin d’Israel Ovadia Yossef, allant jusqu’à déclarer dans une interview pour l’agence de presse Reuters, que lui et ses complices avaient « tous les droits d’assassiner le grand rabbin ».

 

Il est donc impératif, et plus que jamais, de rappeler que le FPLP est une organisation terroriste, responsable de plusieurs dizaines d’attentats visant des cibles civiles israéliennes. Parmi ces dizaines d’attentats revendiqués par le FPLP, il est important de retenir de façon chronologique :

1- Sa responsabilité dans la prise d’otage d’Entebbe de juin 1976.

 

2- la responsabilité du FPLP dans l’attentat commis contre la synagogue de la rue Copernic à Paris en octobre 1980. 4 morts et une vingtaine de blessés.

 

3- la revendication par le FPLP et le Hamas de l’assassinat en octobre 2001 de Rehavam Zeevi, ministre israelien du tourisme.
4- l’activité incessante et le rôle actif du FPLP dans les nombreux attentats terroristes déjoués au cours de cette année 2016/2017, notamment dans la région de Jérusalem.

Compte tenu des circonstances, et en conséquence de la reprise de ses activités au sein du FPLP, Israël continue à considérer M. Salah HAMOURI comme un homme dangereux. Il fait, en ce moment l’objet d’une enquête pour appartenance au FPLP.


Shares

Commenter cet article

commentaires jusqu'à présent. Ajouter le votre