Une randonnée pour se rassembler

Shares

Un mouvement scout israelien lance une randonnée à étapes dans le but de renouer le dialogue entre les juifs et les arabes.

La randonnée à travers le pays est lancée après plusieurs semaines de troubles violents et de désaccords entre Arabes et Juifs et ce, dans le but de créer un dialogue constructif

Sois informé en temps réel ! Suis-nous sur...

Au cours des dernières semaines, des violents heurts ont eu lieu entre juifs et arabes. En conséquence, des dizaines de bénévoles ont rejoint les Scouts israéliens lors d’une randonnée à travers le pays pour tenter de créer un dialogue constructif entre les deux parties au travers de conférences et d’autres événements de coexistence.

“Le but du projet est de créer un dialogue honnête et ouvert entre les Arabes et les Juifs et de le rendre accessible au grand public afin que tous puissent y participer et entrainer un changement de relations”, a déclaré l’organisation..

“Les affrontements répétés entre les juifs et les Arabes au sein de l’État d’Israël devraient inciter davantage les citoyens israéliens à ouvrir un dialogue et à ne pas distancer les parties. Ce n’est que par le dialogue que nous pouvons créer le changement social que nous souhaitons depuis la création de l’État.”

Selon l’organisation, 40 volontaires ont commencé le voyage intitulé “Another Way” à Haifa vendredi. Ils se rendront aussi au sud de Yeroham, dans le Negev, avant le 30 juillet.

L’un des faits les plus importants de l’événement sera la mise en place d’une tente d’exposition sur la place Habima à Tel Aviv, où le public recevra des photographies illustrant la connexion entre les juifs et les Arabes en Israël.

Les bénévoles tiendront également une conférence de type TED (Technologie Entertainment Design) avec des entreprises et des organisations qui travaillent en partenariat avec des Arabes et des Juifs.

Parmi les événements prévus figurent une exposition de tableaux de graffitis de rue partagés avec le grand public dans les villes de tout le pays, une rencontre entre des groupes de militants sociaux arabes et juifs, et des discussions plus légères sur des plats communs aux deux parties, le hummus, les spectacles de rue et les projections de films du moment.

SOURCE: The Jerusalem Post


Shares

Commenter cet article

commentaires jusqu'à présent. Ajouter le votre