Les enfants de Jerusalem, ambassadeurs de la coexistence.

Shares

“Children Dreaming Jerusalem” est une exposition de peintures de 5 000 jeunes enfants de maternelle, toutes religions confondus, et qui sera exposé sur le plafond des wagons du tram de Jerusalem.

Le projet est une initiative partagée entre l’Association des parents, le Ministère de l’éducation, Citypass et un certain nombre d’autres organismes de la municipalité: l’Administration de l’éducation de Jérusalem, le Département des arts plastiques ainsi que l’Administration pour la culture, la société, le sport et Loisirs de la municipalité de Jérusalem.

Sois informé en temps réel ! Suis-nous sur...

Le projet a été lancé en l’honneur de la ville sainte et suit la décision du ministère de l’Éducation de désigner la ville de Jérusalem comme son thème annuel, en célébrant le 50e anniversaire de la réunification de l’ancienne capitale.

Le but ? travailler pour l’unité et une langue commune, celle de la solidarité, au sein des différentes populations et religions. Une graine d’unité qui sera semée dès le plus jeune age, et qui grandira avec les enfants pour de nombreuses années à venir.

“Jérusalem est une ville qui réunit tous les amis d’Israël, et qui a un rôle important à jouer dans la recherche d’uniformité et d’insertion”, a déclaré le maire de Jerusalem Nir Barkat. “Les enfants, éduqués à Jérusalem dans une optique de tolérance et de respect des autres sont notre avenir, à savoir l’espoir d’une Jérusalem différente, unie et plus proche qui sait embrasser tous ses habitants et qui apporte un message de paix à l’Etat d’Israël et au monde entier”.

Le tram de Jerusalem deviendra une galerie itinérante du projet «Children Dreaming Jerusalem», au sein duquel seront affichés des milliers de dessins d’enfants de toutes les religions et de tous les quartiers de la ville.

Les images seront placées sur les plafonds des wagons du tram de Jérusalem pour que tous puissent en profiter.

Le chemin parcouru par le tram de Jerusalem est un axe reliant toutes les secteurs, les differentes populations et les quartiers de Jerusalem et de sa société. C’est un moyen de connecter toute la population, sur tous les plans.

“Children Dreaming Jerusalem est une autre occasion pour nous de soutenir d’importantes activités sociales communautaires qui unissent et autonomisent la capitale”, a déclaré Yaron Ravid, PDG de CityPass Jerusalem Light Rail. “Présenter les œuvres des enfants de Jérusalem sur le tram fera le bien des enfants, de leurs familles et tous nos passagers. Nous continuerons à travailler ensemble avec les différentes communautés de la ville et à faire le plus de bien possible pour Jérusalem ”

Rassembler les gens, transmettre un message à travers Israël et le monde entier n’est ni le reflet de la naïveté ni de l’innocence, mais plutôt une vision positive des choses, une envie d’avancer tout en sachant que le changement ne peut avoir lieu que lorsqu’il commence à un âge précoce et avec des actions pratiques.

Le projet d’art des enfants de Jérusalem étant sans précédent, les organisateurs visent le Guinness Book of World Records.

SOURCE


Shares

Commenter cet article

commentaires jusqu'à présent. Ajouter le votre