Fini les fins de journée lessivé !

Shares

Les journées sont longues et laborieuses? Vous rentrez chez vous exténué? Vous trouvez des chaussettes sales par terre, de la vaisselle dans l’évier, et vous n’avez qu’une envie: aller vous coucher? Malheureusement, avant de pouvoir vous détendre devant la télé ou aller dormir, il faut mettre en route une machine de linge puis préparer le souper familial. Vous allez alors au plus simple tout en espérant vous détendre au plus vite. Et c’est chose faite avec cette nouvelle innovation israélienne: faites vite, bien et du 2-en-1!

La trouvaille d’Iftach Gazit, étudiant en design industriel à l’Académie des Arts et du Design à Tel Aviv consiste à faire cuire des sachets alimentaires dans le tambour de la machine à laver. Tout un programme !

Sois informé en temps réel ! Suis-nous sur...

Pour vous faire cuire un steak? lancez un cycle long dans votre machine, et appuyez sur le programme “synthétique”. Pour des légumes? plutôt un cycle “coton” court.

Pour cuire un morceau de viande, appuyez sur le programme « synthétique ». Pour les légumes, tournez le bouton sur « coton » et ainsi de suite. Votre banale machine à laver se transforme désormais en gazinière.

Le principe est aussi simple que d’étendre le linge.

Les sachets imperméables et emballés sous vide Sous La Vies’inspirent de la technique de la cuisine sous vide, très utilisée par les astronautes. Il s’agit d’un procédé dans lequel la nourriture est placée dans une pochette en plastique étanche et placée dans un bain-marie dans le but de cuire des aliments.

Le jeune homme a mis au point une nouvelle façon de cuisiner grâce à ces sachets de cuisson qui reposent sur les mêmes principes que la cuisson sous-vide : une cuisson longue durée, au bain-marie, à des températures comprises entre 50 et 70 degrés. Des conditions semblables à celles d’une machine à laver en pleine action. Le procédé permet à la nourriture, scellée, d’être préparée avec justesse, qu’il s’agisse de viande ou de légumes.

nourri

Comme l’explique Gazit : « Au lieu de suivre une recette sous vide et cuire un morceau de viande à 58 °C pendant deux heures et demie, il suffit de mettre votre machine à laver sur le mode « synthétique » pour un programme de longue durée. Pour cuisiner des légumes ? Réglez votre machine sur « Coton » pour une cuisson de courte durée. »

Le produit est fabriqué à partir de papier Tyvek, imperméable à l’eau, pour garder l’eau savonneuse et dotés d’une doublure intérieure en plastique afin d’éviter les fuites et que votre entrecôte ne sorte avec un goût de savon de Marseille.

Outre le gain de temps potentiel chez vous, les sachets « Sous la vie » permettent de transformer n’importe quelle laverie de quartier en restaurant improvisé. Et c’est exactement ce à quoi voulait en venir ce génie: permettre aux personnes démunies, notamment aux sans-abri, de profiter d’un repas chaud même sans avoir accès à une cuisine.

C’est à la suite d’une discussion sur les endroits disponibles pour cuisiner en ville que l’étudiant en design a eu cette idée originale. « Je ne voulais pas dépendre de certaines choses qui ne seraient pas tout le temps là, comme les rayons du soleil ou la voiture d’un ami. J’ai alors pensé aux laveries, qui sont généralement ouvertes 24h/24. » Ses sacs de cuisson s’adressent donc en priorité aux jeunes étudiants, aux personnes démunies, ou aux sans-abri, qui pourront manger chaud même sans avoir accès à une cuisine.

Laver son linge sale en famille, tout le monde peut le faire. Mais laver son linge sale pour manger en famille, c’est encore inédit. Alors à table les enfants, la machine est finie !

A quand les fours traditionnels capables de se transformer en sèche-linge.


Shares

Commenter cet article

commentaires jusqu'à présent. Ajouter le votre