Coup de projecteur sur l’économie israélienne, dynamique et innovante

Shares

Israël, dont la population est de 7.9 millions d’habitants, est une économie capitaliste moderne qui se caractérise par un secteur public important et un secteur de la high-tech en croissance rapide. Avec 140 ingénieurs pour 10 000 habitants, Israël est le pays avec la concentration en ingénieur la plus élevée (contre 88 pour le Japon et 85 pour les États-Unis) au monde.

L’économie israélienne n’ayant pratiquement pas souffert de la crise financière internationale avec laquelle l’Europe continue de se mesurer, ses performances économiques continuent de faire rêver plus d’un des grands dirigeants de ce monde.

Sois informé en temps réel ! Suis-nous sur...

Ce pays, sans ressources naturelles, a réussi en en moins de 70 ans d’existence, à faire partie du “Club” fermé des pays les plus industrialisés, ceux de l’OCDE (l’organisation de coopération et de développement économiques) tout en portant le poids très lourd d’une défense indispensable à sa survie.

A bien des égards donc, l’histoire brève mais mouvementée d’Israël, l’a mené à une conjonction de circonstances économiques, sociales, démographiques et politiques unique parmi les autres pays de l’OCDE.

Cliquer sur l’image pour accéder à l’étude complète

 

L’économie israélienne se porte mieux que jamais. Avec une croissance de 4% en 2016, elle surpasse les Etats-Unis, les autres pays de l’OCDE, et semble continuer sur cette lancée pour l’année 2017.

Israël est l’un des pays de l’OCDE qui connaît l’une des plus fortes croissances ces dernières années, avec de nombreuses créations d’emploi à la clé, un chômage qui tombe sous la barre des 5%, une inflation maîtrisée grâce à un système bancaire stable ainsi qu’un système d’éducation performant qui se situe régulièrement au sommet des pays occidentaux, contribuant à faire d’Israel un pays qui connait des taux d’émigration académique sans équivalent.

Israel, surtout connu pour son savoir-faire dans le domaine des hautes technologies, de l’informatique, l’électronique, le médical, la fibre optique ou encore l’aéronautique, attire les pays les plus riches et les plus ambitieux, qui se ruent en Israel à la recherche du secret de son incroyable capacité d’innovation. Cet élan d’enthousiasme lui a valu de s’implanter comme une “start-up nation” sur la scène internationale et de faire de ce secteur un moteur clé de son économie, contribuant à la croissance de son PIB à hauteur de 40%.

Cependant, dans les années à venir, Israël devra relever deux défis: l’exploitation de ressources naturelles récemment découvertes et la réduction des inégalités sociales.

La situation économique d’Israël doit donc être considérée sous deux aspects, l’un financier, qui donne un tableau encourageant jusqu’aujourd’hui et l’autre social, en voie d’amélioration.

A propos du TAUB CENTER…

En tant que l’un des principaux instituts de recherche israélien socio-économique indépendant et non-partisan, le Centre Taub offre des résultats de recherches impartiale et de haute qualité sur les conditions socio-économiques en Israël et élabore des options novatrices, et équitables pour des politiques macro-publiques favorisant le bien-être des Israéliens.

Le Centre Taub envisage une société et une économie israéliennes fondées sur des bases solides et durables et s’efforce d’informer au mieux les politiques publiques à travers des communications directes avec les décideurs politiques et en enrichissant, à travers des données statistiques et économiques, le débat public qui accompagne le processus décisionnel.

 

Source : Newsletter de l’Ambassade d’Israël en France


Shares

Commenter cet article

commentaires jusqu'à présent. Ajouter le votre