La jeunesse israélienne se mobilise pour les réfugiés syriens

Shares

La crise en Syrie n’est pas ignorée par Israël. Plusieurs mouvements de jeunesse israéliens, dont la Fédération des jeunes pour le travail et l’étude (Histadrut HaNoar HaOved VeHaLomed), le Mouvement  Dror et les personnes engagées dans la lutte contre le génocide, ont mené une vaste opération de collecte de vêtements d’hiver pour les réfugiés syriens.

 

Sois informé en temps réel ! Suis-nous sur...

L’opération, baptisée «Chaleur humaine», a ouvert 15 centres de collecte dans tout le pays où les Israéliens peuvent faire des dons de vêtements d’hiver. Les centres sont dans les communautés druzes, arabes et juives. Les vêtements d’hiver vont ensuite aux Syriens qui ont besoin d’aide.

Une opération semblable s’est produite en 2014, 30 tonnes de vêtements d’hiver ont été donné aux réfugiés syriens. Il a fallu 1.500 boîtes pour transporter tous les vêtements, et huit semi-remorques pour transporter le tout.

dror-2

Les organisateurs ont déclaré que «cette terrible tragédie dure depuis six ans maintenant. Cette terrible réalité nous oblige à agir et à faire tout ce que nous pouvons pour aider ces personnes. ” L’objectif de cette opération est de permettre au public israélien de faire don de vêtements d’hiver inutilisés qui restent stockés dans leur placard, et de faire un don significatif qui pourrait juste sauver une vie.”

Le coordonnateur de l’opération, Tal Rotem, a déclaré que ” à la lumière des rapports qui sortent tous les jours (sur la situation en Syrie) nous ne pouvons pas nous contenter de nous tenir à l’écart. L’histoire de notre nation, en plus du fait que nous sommes un pays démocratique, nous oblige à travailler pour aider ces personnes et pour être la voix des sans voix. Nous ne devons pas rester inactifs lorsque nous avons la capacité d’aider à faire quelque chose. ”

Safa’a Su’ad, 15 ans, de la ville bédouine de Salame, a déclaré que «cette opération a réellement réussi. “Tout le monde dans le village a pris part, et tout le monde a donné quelque chose. Nous avons recueilli tous les types de vêtements d’hiver pour tous les âges et sexes différents. De temps en temps je regarde les nouvelles avec mes parents, et je vois ce qui se passe (en Syrie). C’est un massacre. Je suis vraiment heureux d’avoir participé à cette opération parce que cela me permet de faire un peu pour atténuer les souffrances de la nation syrienne.”

Source Ynet


Shares

Commenter cet article

commentaires jusqu'à présent. Ajouter le votre