Construire la génération de la paix

amies
Shares

Le jeudi 24 novembre s’est tenue au Cercle Bernard Lazare à Paris une conférence sur le thème « Juifs et Arabes israéliens : vivre ensemble et construire la génération de la paix ». Elle était animée par Mohammad Darawshe, directeur au Centre Givat Haviva en Israël, et Julien Cann, étudiant en Master à Sciences Po Toulouse, qui a fait un stage de six mois dans cette institution.

Fondée en 1949, Givat Haviva a obtenu en 2001 le Prix de la Paix de l’UNESCO pour son action éducative auprès des jeunes de la région du Wadi Ara (centre-nord d’Israël). Des programmes de rencontres et d’échanges sportifs et culturels ont permis à des centaines de garçons et filles de participer à des activités communes entre juifs et arabes. J. Cann a évoqué le nouveau programme Yehieh Beseder, par lequel des professeurs juifs volontaires sont affectés dans les lycées arabes et y enseignent l’hébreu parlé. Créé il y a à peine deux ans sous l’impulsion de M. Darawshe,  ce programme, entièrement soutenu par le Ministère israélien de l’Education, est dispensé maintenant dans 2000 classes. M. Darawshe a réussi le pari de le mettre en place très rapidement avec l’assentiment de toutes les parties concernées, y compris les autorités locales de municipalités réputées « difficiles », qui par ailleurs entrent plus volontiers dans des partenariats avec leurs voisines juives.

Sois informé en temps réel ! Suis-nous sur...

yehieh-beseder

La percée des jeunes arabes israéliens, garçons et filles, dans les études de Médecine et de Pharmacie est spectaculaire, a souligné M. Darawshe, et Givat Haviva prépare les élèves à d’autres secteurs d’activité, très générateurs d’emplois d’avenir, comme la Haute Technologie. Sans nier les difficultés qui se dresseront sur ce chemin, M. Darawshe estime que toutes ces activités pourront servir de matrice à une société partagée par tous. Chaque année, la conférence de Givat Haviva réunit les leaders politiques du pays et des personnalités étrangères pour leur présenter ces réalisations.

Pour plus de renseignements : www.givathaviva.org


Shares

Commenter cet article

commentaires jusqu'à présent. Ajouter le votre