Il y a 99 ans, la déclaration Balfour et le droit à une patrie nationale juive

declaration-balfour
Shares

 

La Déclaration Balfour

Sois informé en temps réel ! Suis-nous sur...

  1. Le peuple juif est autochtone sur la terre d’Israël où il a eu une présence continue depuis des millénaires. Les Juifs se sont efforcés de reconstituer leur patrie nationale depuis la destruction du Royaume de Judée en 70 CE. La réalisation réussie de cet objectif a commencé au 19ème siècle. Comme conceptualisé par Theodore Herzl dans son livre “L’Etat juif» en 1896, le mouvement politique de retour à la patrie juive a commencé à créer des institutions nationales au Congrès sioniste en 1897.
  2. La Déclaration Balfour était l’une des premières mesures prises par un acteur international majeur de reconnaître le droit du peuple juif à rétablir sa souveraineté sur sa patrie nationale.

Publié le 2 Novembre 1917 par le Ministre des Affaires étrangères britannique, Lord Arthur James Balfour, la déclaration stipule:

” Le gouvernement de Sa Majesté envisage favorablement l’établissement en Palestine d’un foyer national pour le peuple juif, et emploiera tous ses efforts pour faciliter la réalisation de cet objectif, étant clairement entendu que rien ne sera fait qui puisse porter atteinte ni aux droits civils et religieux des collectivités non juives existant en Palestine, ni aux droits et au statut politique dont les Juifs jouissent dans tout autre pays.”.

[* Il est important de noter que la «Palestine» fait référence à  la zone géographique de l’époque, et non à une entité politique étant donné qu’aucune entité indépendante ou souveraine n’existait à l’époque.]

Reconnaissance par la communauté internationale

  1. La reconnaissance internationale du droit inaliénable du peuple juif à rétablir sa souveraineté dans sa patrie ancestrale a rapidement suivi la Déclaration Balfour.

Plus important encore, la Société des Nations [le précurseur de l’Organisation des Nations Unies] a reconnu ce droit dans sa décision du 24 mai 1922 pour établir la Palestine / le Mandat sur la Terre d’Israël. Dans cet acte législatif international, la Ligue a nommé la Grande-Bretagne comme responsable de la mise en vigueur de la Déclaration Balfour, dans le but de “l’établissement en Palestine d’un foyer national pour le peuple juif.” Le mandat juridiquement contraignant de la  Ligue des Nations reconnait alors le «lien historique du peuple juif» avec la zone connue à juste titre comme la terre d’Israël / Judée / Terre Sainte.

Le mandat de 1922 de la Société des Nations a transformé la Déclaration Balfour et son appel à la création d’un foyer national pour le peuple juif, d’une position politique à une obligation juridique internationale acceptée par la communauté internationale dans son ensemble.

Reconnaissance du document obligatoire:

  1. Cette reconnaissance est clairement indiquée dans le « document obligatoire »:

” Considérant que la reconnaissance de ce fait a été donnée au lien historique du peuple juif avec la Palestine et aux motifs de reconstituer leur foyer national dans ce pays.” [Préambule]

” Le Mandataire sera responsable du placement de ce pays dans de telles conditions politiques, administratives et économiques, de nature à assurer la mise en place du foyer national juif, comme prévu dans le préambule, et du développement d’institutions autonomes, et aussi de la sauvegarde des droits civils et religieux de tous les habitants de la Palestine, sans distinction de race et de religion. ” [article 2]

Droits juifs légitimes

  1. L’importance de la Déclaration Balfour et la décision de la Ligue des Nations réside dans la reconnaissance internationale des droits préexistants naturels, historiques et juridiques du peuple juif envers sa patrie, dans laquelle il y avait eu une présence juive continue tout au long des siècles. La reconnaissance officielle par la communauté internationale des liens historiques du peuple juif à sa terre est encore soulignée par le vocabulaire utilisé dans la décision du Mandat de la Ligue. La Palestine / Mandat de la Terre d’Israël appelle spécifiquement à “reconstituer” la maison nationale du peuple juif, et non pas à constituer quelque chose de nouveau.

Communauté internationale et la création de l’Etat d’Israël

  1. La Déclaration Balfour, la décision de la Ligue des Nations et le plan de partage des Nations Unies à la suite de 1947, ont tous reconnu le droit du peuple juif à un Etat souverain dans sa patrie historique. Ces décisions internationales ont joué un rôle important dans la mobilisation de soutien à la création du futur État d’Israël

Shares

Commenter cet article

commentaires jusqu'à présent. Ajouter le votre