Les Etats-Unis s’engagent contre le mouvement BDS

Shares

A une période où en France, le mouvement BDS est déclaré illégal et sanctionné pour ses actions, outre-atlantique également, la lutte contre l’appel au boycott d’Israël est en marche. Le New Jersey s’ajoute à la liste des nombreux Etats américains ayant déjà engagé des sanctions législatives à l’encontre du mouvement.

L’investissement de fonds de pensions dans des entreprises soutenant le boycott interdit

Sois informé en temps réel ! Suis-nous sur...

Il y a deux jours, le gouverneur du New Jersey Chris Christie a signé et promulgué une loi contre le mouvement Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS). La loi interdit strictement l’investissement de fonds de pension des fonctionnaires de l’Etat du New Jersey dans toute entreprise engagée dans le boycott d’Israël et soutenant le mouvement BDS.

La proposition de loi avait déjà obtenu l’aval du Sénat du New Jersey en mai et de l’Assemblée Général du New Jersey fin juillet.

Le fonds de pension du New Jersey, à hauteur de 71 milliards de dollars, concerne près de 800 000 fonctionnaires en retraite. Israël et l’Etat du New Jersey échangent des biens à hauteur de 1,3 milliards de dollars par an.

“C’est ainsi que l’on vainc les forces de la haine, en boycottant ceux qui nous boycottent”

L’Ambassadeur d’Israël aux Nations Unies, Danny Danon, a exprimé son soutien à l’initiative du gouverneur de l’Etat du New Jersey et a déclaré : “Etat après Etat, nous voyons que notre plus grand allié, les Etats-Unis, continuent à se tenir auprès d’Israël dans leur bataille contre le mouvement BDS.” Il a ajouté que “des mesures législatives comme celles-ci nous rapprochent d’autant plus de la victoire. C’est ainsi que l’on vainc les forces de la haine, en boycottant ceux qui nous boycottent.”

Le New Jersey s’ajoute à la liste d’une douzaine d’autres Etats américains ayant adopté cette année une législation de sanction envers les actions du mouvement BDS. Le gouverneur de la ville de New York avait également signé en juin dernier un décret bannissant les entreprises publiques s’associant avec le mouvement BDS.


Shares

Commenter cet article

commentaires jusqu'à présent. Ajouter le votre